Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Économie – Social

La maison de retraite de Saint-Sauveur-de-Montagut pourrait déménager à Privas

jeudi 2 août 2018 à 6:43 Par Pierre-Jean Pluvy, France Bleu Drôme Ardèche

La fondation Diaconesses de Reuilly jette l'éponge. Elle refuse de reconstruire la maison de retraite dont elle est propriétaire à Saint-Sauveur-de-Montagut en Ardèche.

L'entrée de la maison de retraite "les muriers"
L'entrée de la maison de retraite "les muriers" © Radio France - Pierre-Jean Pluvy

Saint-Sauveur-de-Montagut, France

L'adjointe aux affaires sociales de Saint-Sauveur-de-Montagut n'en revient pas. Elle ne comprend pas ce qu'elle considère comme un revirement brutal du propriétaire de la maison de retraite. Le 25 juin dernier, la fondation Diaconesses de Reuilly a annoncé que le projet de reconstruction était abandonné. 

Un bâtiment qui n'est plus adapté 

La maison de retraite "les Muriers" a été construite en 1966 par la société évangélique de bienfaisance de l'Eyrieux. Les habitants du secteur ont participé financièrement. En 2000, la maison de retraite est vendue à une autre structure protestante, la fondation Diaconesses de Reuilly.  Mais aujourd'hui le bâtiment n'est plus adapté : des couloirs trop étroits empêchent le personnel de se croiser avec des fauteuils roulants par exemple. D'où l'idée de reconstruire une maison de retraite à Saint-Sauveur.  

"On a l'impression d'être trahi" - Sylvette dont la maman, 96 ans est accueillie aux Muriers.

La municipalité vend un terrain à un prix intéressant à la fondation. Le projet avance, il est contrarié par des recours, mais ils sont aujourd'hui purgés à l'exception d'un recours contre le PLU, le plan local d'urbanisme qui n'empêche pas la construction selon l'adjointe aux affaires sociales.   

Elus, habitants et résidents abasourdis

La fondation a donc annoncé son intention de créer une nouvelle maison de retraite à Privas. Elle explique qu'à Saint-Sauveur-de-Montagut il est difficile de recruter du personnel et que le nombre de résidents est en baisse. Il y a actuellement 71 résidents pour 85 lits. Les maires de la vallée de l'Eyrieux ont signé une lettre ouverte pour demander le maintien de cette maison de retraite qui génère 80 emplois directs et près de 200 emplois induits. Des chiffres importants dans un village de 1100 habitants. Les familles des résidents ne comprennent pas ce déménagement qui les éloignerait de leurs parents. Il faut compter une demi-heure pour rejoindre Privas.