Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Économie – Social

La Manufacture de layette et tricots de Tarbes déménage à Morlaàs

-
Par , France Bleu Béarn

La Manufacture de layette et tricots de Tarbes (Hautes-Pyrénées) déménage à Pau (Pyrénées-Atlantiques). L'entreprise qui voit son activité croître de 15% par an, avait besoin de plus de place pour travailler. Cette usine prône le "Made in France" puisque les pièces sont toutes tissées chez nous.

La Manufacture de layette et tricots de Tarbes déménage à Morlaas à côté de Pau
La Manufacture de layette et tricots de Tarbes déménage à Morlaas à côté de Pau © Radio France - Nina Valette

Morlaas, France

Les machines de la Manufacture de layette et tricots (MLP) quittent la ville de Tarbes dans les Hautes-Pyrénées, pour s'installer à Pau (Pyrénées-Atlantiques). Cette PME va désormais occuper les 2.500 m² de l'ancienne usine Chronopost. Fort de son succès, l'entreprise de vêtements pour bébés "Made in France", avait besoin de plus de place. 

Produire en France, c'est possible ! 

La manufacture de layette et tricots de Tarbes déménage à Morlaas - Radio France
La manufacture de layette et tricots de Tarbes déménage à Morlaas © Radio France - Nina Valette

Au milieu des machines à tisser, Karine Renouil-Tiberghien, la co-directrice de la Manufacture de layette et tricots fait la visite des lieux : "Ici, nous avons les machines à tisser. Elles sont très autonomes puisqu'elles peuvent tourner 24h/24 sans vraiment de surveillance." 

Ça ne coûte pas plus cher de coudre en France - Karine Renouil-Tiberghien 

Alors pour proposer des prix attractifs, MLP délocalise l'assemblage de certaines pièces en Tunisie mais pas le tissage qui reste dans les Pyrénées. Mais pour les boutiques qui veulent des pièces 100% made in France, la confection et l'assemblage peuvent se faire à Morlaàs. Grâce a cette polyvalence, l’entreprise peut également réagir très vite en cas de rupture de stock. "De quoi remplir les rayons rapidement. Nous sommes forcement plus réactifs qu'une usine a l'autre bout du monde", raconte un ouvrier historique de l'usine.

  • En quelques chiffres, MLP c'et une activité qui augmente de 15% par an en moyenne, 1.5 million d'euros de vente en 2018, la production de 500.000 pièces la même année et une quinzaine de salariés. 
Les machines à tisser  - Radio France
Les machines à tisser © Radio France - Nina Valette

Des produits que vous pouvez trouver un peu partout puisqu'après Leclerc, Carrefour ou Aubert, La Manufacture de Layette et tricots vient de signer deux nouveaux contrats avec Auchan mais aussi Gémo.