Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Économie – Social

La "Marée populaire" contre Emmanuel Macron réunit 800 personnes à Valence

samedi 26 mai 2018 à 17:25 Par Elodie Vergelati, France Bleu Drôme Ardèche

Environ 800 personnes, d'après la police, ont défilé à Valence ce samedi après-midi depuis le parvis de la gare jusqu'au Champ de Mars, pour dire non à la politique d'Emmanuel Macron. En Ardèche aussi, des marées populaires ont essaimé à Privas, Aubenas, Annonay ou encore au Teil.

800 personnes d'après la police ont manifesté à Valence ce samedi après-midi contre la politique d'Emmanuel Macron.
800 personnes d'après la police ont manifesté à Valence ce samedi après-midi contre la politique d'Emmanuel Macron. © Radio France - Elodie Vergelati

Valence, France

Nouvelle manifestation ce samedi dans la Drôme et en Ardèche contre la politique d'Emmanuel Macron. A Valence, 800 personnes d'après la police ont participé à cette "marée populaire". Défilé dans l'après-midi depuis le parvis de la gare jusqu'au Champ de Mars. Dans le cortège, plusieurs syndicats comme la CGT ou FSU, mais aussi des partis politiques comme la France insoumise et le parti communiste.  

Un agrégat de mécontentements

Julie, une trentenaire consultante, vient de Romans. La raison de sa présence : "résister à un bruit de fond, à la façon qu'a Emmanuel Macron de confisquer le pouvoir, de nous faire croire qu'on n'a pas le choix", explique-t-elle. Cette urgence d'un sursaut populaire est partagée par Marie-Jacques, retraitée de l'Education Nationale. "Regardez ce qu'ils font avec Parcoursup, la sélection des étudiants, le retour de la dictée quotidienne...non merci! Et puis, c'est pareil avec les cheminots, ils font des propositions intéressantes, pourquoi on ne les écoute pas ?", s'interroge-t-elle. 

Réforme de la SCNF, politique fiscale, loi sur l'immigration, de nombreux mécontentements dans le cortège de la marée populaire. - Radio France
Réforme de la SCNF, politique fiscale, loi sur l'immigration, de nombreux mécontentements dans le cortège de la marée populaire. © Radio France - Elodie Vergelati

En Ardèche, les "marées populaires" ont rassemblé ce samedi matin, de source policière, 200 personnes à Privas, 250 à Aubenas, 80 au Teil et une cinquantaine à Annonay.