Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour

La marque Souleiado se développe à Nîmes

-
Par , France Bleu Gard Lozère

Souleiado, l'entreprise de vêtements aux motifs provençaux installée depuis deux siècles à Tarascon (Bouches-du-Rhône) vient de racheter l'immeuble attenant sa boutique, rue Général Perrier à Nîmes. Elle va y installer son atelier de création.

La boutique de Nîmes possède déjà un espace muséal
La boutique de Nîmes possède déjà un espace muséal © Radio France - Sylvie Duchesne

Après de gros travaux de rénovation, le bâtiment de l'ancienne Banque de France, située place de l'Horloge à Nîmes, va abriter un atelier de création de Souleiado.

20 personnes devraient y travailler. Une partie du bâtiment accueillera également un musée. Le petit espace muséal déjà installé dans la boutique de la rue Général Perrier restera sur place.

Après son rachat par Daniel et Stéphane Richard en 2009, l'entreprise a retrouvé le sourire. Avec un chiffre d'affaires en constante hausse et de nouvelles boutiques qui ouvrent.

La marque a su trouver une image plus jeune tout en restant fidèle à l'idée originale de son créateur, Charles Démery. 

" L'idée de Charles Démery, c'est de créer un vêtement qui va suivre la mode avec les formes qui vont être demandées par les clients dans les années 50, 60... avec les imprimés de Provence".

La boutique installée à Nîmes (400 m2) est l'une des plus importantes de la marque. Elle accueille de nombreux clients venus de l'étranger. 

Nicolas Garnier, vendeur à la boutique Souleiado de Nîmes

"On n'achète pas par hasard du Souleiado"

Nicolas Granier, vendeur à la boutique Souleiado de Nîmes
Nicolas Granier, vendeur à la boutique Souleiado de Nîmes © Radio France - Sylvie Duchesne
Choix de la station

À venir dansDanssecondess