Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Économie – Social

La meilleure friterie de France est à Landas, dans le Nord

jeudi 10 janvier 2019 à 3:06 Par Anne-Claire Gauchard, France Bleu Nord et France Bleu

La friterie Le Germoir, à Landas dans le Nord, décroche la première place du classement 2018 établi par le site "les friteries.com", publié le 4 janvier. Un classement basé sur le vote des clients.

C'est Benoît Bernhard qui officie à la fabrication des frites du Germoir
C'est Benoît Bernhard qui officie à la fabrication des frites du Germoir © Radio France - Anne-Claire Gauchard

Landas, France

Si vous voulez déguster les meilleures frites de France, rendez-vous... à Landas, un village d'à peine 2 500 habitants situé près d'Orchies entre Lille et Valenciennes. La friterie Le Germoir prend la première place du classement annuel établi par le site "lesfriteries.com", un classement basé sur le vote des clients (et qui récompense quasi exclusivement des friteries du Nord Pas-de-Calais).

Caroline et Benoit Bernhard ont ouvert le Germoir il y a un an et demi. L'an dernier déjà, ils s'étaient hissés à la 3ème place du classement. Et le couple ne cache pas jalousement sa recette dans un coffre-fort,  ils n'ont pas de secret, mais plutôt un savoir-faire : des pommes de terre de la ferme voisine, épluchées juste avant la cuisson; une cuisson au gras de boeuf, avec deux bains différents, à 140° d'abord puis à 180°. 

"On les fait croustiller"

Mais Benoît Bernhard ne fait jamais cuire les frites trop longtemps. "On les fait croustiller" explique t-il, "ce qu'il faut c'est avoir encore le goût de la purée, le goût de la pomme de terre à l'intérieur. C'est ça le plus important". 

Depuis ce prix, le Germoir ne désemplit pas, 20 à 30% de clients supplémentaires selon les patrons et environ 250 repas servis rien que pour la soirée de dimanche dernier.

Rançon du succès, il faut souvent patienter une petite demi-heure avant de savourer ses frites. - Radio France
Rançon du succès, il faut souvent patienter une petite demi-heure avant de savourer ses frites. © Radio France - Anne-Claire Gauchard

Depuis ce prix, le Germoir ne désemplit pas, 20 à 30% de clients supplémentaires selon les patrons et environ 250 repas servis rien que pour la soirée de dimanche dernier.

Il faut dire aussi que les portions sont à l'image de Benoit, gourmandes.... La petite frite à 2 euros, remplit en fait tout un plateau !

Une "petite frite" au Germoir - Radio France
Une "petite frite" au Germoir © Radio France - Anne-Claire Gauchard

ECOUTER - La Belle Histoire signée Anne-Claire Gauchard