Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour

La métropole tape du poing sur la table face à la grève des éboueurs marseillais

-
Par , France Bleu Provence

3.000 tonnes de déchets n'ont pas pu être ramassés depuis le 23 janvier, début de ce mouvement qui touche un arrondissement marseillais sur trois. La métropole menace de recourir à des réquisitions.

Des poubelles qui débordent dans le 6eme
Des poubelles qui débordent dans le 6eme © Radio France - Laurent Grolée

Le mouvement de blocage des garages d'où sortent les bennes marseillaises a pris fin depuis la semaine dernière et une intervention des forces de l'ordre. Il n'empêche, certaines rues de Marseille continuent de crouler sous les immondices. En deux semaines de mouvement, emmené par une quarantaine d'agents sur plus de 2.000, quelque 3.000 tonnes d'ordures se sont accumulées dans les rues de Marseille.  

La métropole, par la voix de son vice-président, dénonce l'action d'une poignée de syndicalistes, épaulés par des gilets jaunes qui ont, au début du mouvement, empêché les camions de sortir et les éboueurs de travailler 

Une sorte de jeu du "chat et de la souris" poursuit Jean Montagnac "qui n'a que trop duré, parce que pour pallier l'absence des agents grévistes, il faut mettre la main à la poche, en appeler à des entreprises du privée et ça coûte cher ! Un millier d'euros par camion spécial".  

Depuis le 23 janvier, 110 camions commandés, autrement dit, une facture de 110.000 euros et des rues de Marseille dans un tiers des arrondissements qui continuent de crouler sous les immondices. La métropole réfléchit à en appeler au préfet pour qu'il décide d'une réquisition. 

Choix de la station

À venir dansDanssecondess

France Bleu