Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Économie – Social

La ministre du travail Muriel Pénicaud encourage à Rennes le programme 100 chances 100 emplois

jeudi 4 octobre 2018 à 18:03 Par Fanny Beaurel, France Bleu Armorique

La ministre du travail en visite en Ille-et-Vilaine ce jeudi est allée à la rencontre de l'association 100 chances 100 emplois. Ce dispositif permet d'accompagner vers l'emploi des jeunes de 18 à 30 ans issus notamment de quartiers prioritaires.

Muriel Pénicaud, la ministre du travail avec de jeunes rennais du programme 100 chances, 100 emplois
Muriel Pénicaud, la ministre du travail avec de jeunes rennais du programme 100 chances, 100 emplois © Radio France - Fanny Beaurel

Rennes, France

Muriel Pénicaud, la ministre du travail, a débuté sa visite en Ille-et-Vilaine ce jeudi à Rennes où elle s'est fait présenter le programme 100 chances 100 emplois, mis en place dans la capitale bretonne depuis 2014. Ce dispositif a, depuis, accompagné 138 jeunes dans leur parcours vers l'emploi. Des chefs d'entreprise les coachent en les aidant à travailler leur projet professionnel, leurs entretiens et les font bénéficier par ailleurs de leur réseau. Et ça fonctionne bien : sur les 138 jeunes accompagnés à Rennes, 70% sont aujourd'hui en CDI ou en long CDD. 

Muriel Pénicaud vante les mérites de 100 chances, 100 emplois

Un modèle à suivre

Muriel Pénicaud vante les mérites d'un tel programme : "il y a des jeunes qui veulent travailler mais qui n'ont pas le réseau et le savoir-être professionnel et puis il y a les entreprises, notamment les PME et TPE qui cherchent du monde, qui cherchent des compétences qu'ils ne trouvent pas. Ici, on fait la rencontre humaine entre les deux. Il y a un problème de recrutement, un problème de jeunes qui cherchent un emploi et de ces deux problèmes, on fait une solution gagnante pour les jeunes et les entreprises". 

Le programme lancé en 2004 existe aujourd'hui dans 30 villes en France. 4800 jeunes en ont déjà bénéficié. 

Cathy, une rennaise de 25 ans vient de bénéficier de ce programme