Économie – Social

La mobilisation contre la réforme du droit du travail en légère baisse en Auvergne

Par Emmanuel Moreau, France Bleu Pays d'Auvergne jeudi 21 septembre 2017 à 12:55

La tête du défilé clermontois
La tête du défilé clermontois © Radio France - Emmanuel Moreau

C'était la deuxième journée de mobilisation interprofessionnelle contre la réforme du droit du travail. Au total, ils sont un peu plus de 5000 à avoir défilé dans les principales villes auvergnates.

Ils sont toujours aussi déterminés mais un peu moins nombreux. Malgré une météo idéale pour défiler, il y avait selon nos estimations entre 2.500 et 3.000 personnes, un peu moins que les 3.400 manifestants comptabilisés la semaine dernière par la préfecture du Puy-de-Dôme. Cette fois, la préfecture a recensé 1700 personnes. La manifestation est allée de la place du 1er mai à la préfecture, en passant par l'avenue d'Italie et l'avenue Carnot afin de récupérer les étudiants qui défilaient sous la bannière de l'UNEF.

Le syndicat étudiant appelait à manifester ce jeudi avec Solidaires, la FSU et bien sur la CGT, à la tête de la contestation. Pour autant, des militants d'autres syndicats étaient présents, même si leur Confédération n'appelaient pas à suivre le mouvement, en particulier FO avec une importante délégation en queue de cortège.

Des militants de FO ont également défilé - Radio France
Des militants de FO ont également défilé © Radio France - Emmanuel Moreau

Dans les autres villes auvergnates, ils étaient environ 2.500 manifestants: environ un millier au Puy, 700 à Montluçon ou encore 250 à Aurillac. Des militants bourbonnais ont également mené une opération péage gratuit sur l'A 71 à Montmarault ce jeudi matin, en offrant le passage aux automobilistes.