Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour

La mobilisation des gérants de salles de sports contre la fermeture pour raisons sanitaires

-
Par , France Bleu Normandie (Seine-Maritime - Eure)

Les gérants des salles de sports du Havre se mobilisent contre la fermeture de leurs établissements en raison de la crise sanitaire. Une manifestation est organisée ce vendredi à 10H depuis le quai Southampton.

Depuis une semaine, les salles de sports sont fermées au Havre en raison de la crise sanitaire.
Depuis une semaine, les salles de sports sont fermées au Havre en raison de la crise sanitaire. © Radio France - Amélie Bonté

Les salles de sport font parties des solutions et non du problème : voilà le discours des gérants des salles de sports du Havre, qui depuis une semaine ont dû fermer leurs portes en raison des nouvelles restrictions sanitaires. Alors pour contrer cette décision qu'ils jugent injuste, une dizaine de gérants et des présidents d'associations sportives se sont regroupés pour une action en justice et une manifestation a lieu ce vendredi à 10H, le rendez-vous est fixé sous l'arche de conteneurs.

Le sport, c'est la santé !

ECOUTEZ Le reportage d'Amélie Bonté

Non, il n'y a pas de "cluster" dans les salles de sport, au contraire, l'activité physique c'est la santé explique Louis Pavis, le gérant du LH Sport Club : 

Le sport développe les défenses immunitaires, on trouve que ce n'est pas assez communiqué par l'Etat."

Depuis une semaine, ces gérants ont donc redoublé d'effort : de la communication envers leurs adhérents (environ un millier par club), une action en urgence en justice pour demander la réouverture et la recherche de soutiens politiques.

Ils ont appris l'annonce de la fermeture samedi dernier dans la presse ou par leurs adhérents. D'où l'incompréhension et l'injustice ressenti détaille Alexis Bertin, le gérant de la salle l'Orange Bleue en centre-ville : 

C'est arrivé du jour au lendemain alors que nous respections un protocole bien stricte, que les adhérents eux-même ont constaté. Pourquoi le fitness s'arrête alors que les restaurants restent ouverts ? 

Certaines salles comme Accrosport avaient même mis en place une application pour que chaque sportif sache combien de personnes est présente au club, afin de mieux réguler l'affluence.

Une catastrophe économique

Logiquement, les adhérents demandent des reports d'abonnement. Les coachs sportifs qui sont parfois auto-entrepreneur ne peuvent pas bénéficier du chômage partiel et les salles de sports n'ont aucune aide, c'est donc un vrai casse-tête économique dit Louis Pavis du LH Sport Club :

Nous n'avons pas de report de charges, nous devons absolument ouvrir pour maintenir notre économie."

ECOUTEZ Louis Pavis, gérant du LH Sport Club

Ces patrons de salles de sports du Havre ont rendez-vous ce vendredi à 10H30 avec le maire Edouard Philippe, puis à 12H avec la sous-préfète.

Pour se faire entendre, ils pensent même à agrandir le collectif, pour faire bloc avec les Rouennais qui sont fermés depuis déjà plusieurs semaines. 

Choix de la station

À venir dansDanssecondess