Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Économie – Social

La mobilisation des soignants de l'hôpital Pinel d'Amiens ne faiblit pas pendant l'été

jeudi 2 août 2018 à 16:24 Par Camille Labrousse, France Bleu Picardie

Cinquantième jour de mobilisation pour le personnel soignant de l'hôpital psychiatrique Pinel à Amiens. Ils peuvent compter sur le soutien de nombreux anonymes à travers la France. Ils réclament toujours une table ronde.

Devant l'hôpital Pinel, le campement n'est jamais vide
Devant l'hôpital Pinel, le campement n'est jamais vide © Radio France - Camille Labrousse

Amiens, France

Pas de vacances sur le campement des soignants en lutte de l'hôpital Pinel, à Amiens. Ce vendredi 3 août, ils entament leur cinquantième jour de mobilisation. Depuis vingt nuits, des tentes ont même fleuri devant l'établissement psychiatrique. Le campement n'est jamais vide. Les soignants s'y succèdent, rejoints par des confrères d'autres établissements ou par des anonymes. D'ailleurs, les voitures qui défilent juste à côté n'arrêtent pas de klaxonner, en guise de soutien. 

Une tente fait désormais office de garde-manger, remplie de dons déposés par des anonymes - Radio France
Une tente fait désormais office de garde-manger, remplie de dons déposés par des anonymes © Radio France - Camille Labrousse

Les dons affluent, même l'été. Une tente fait office de garde à manger, remplie de boissons, de fruits et légumes, de café, etc. Les soignants viennent de recevoir un colis rempli de DVD, pour occuper les longues soirées de mobilisation. Un drap vierge est soigneusement plié dans le carton. Il sera prochainement reconverti en banderole, recouverte de slogans. Un petit mot l'accompagne : "Merci pour tout ce que vous faites. Signé : une admiratrice".

"Des attentions comme ça, ça fait chaud au cœur. Notre cause est juste, c'est pour ça qu'on a le soutien de l'opinion publique - Marie, infirmière

Le personnel mobilisé réclame toujours la même chose : en premier lieu, une table ronde, avec tous les acteurs du dossier. L'Agence régionale de santé continue de refuser. Ils veulent cette réunion commune pour répéter une fois de plus leurs revendications : plus de moyens pour faire leur travail dans des conditions correctes et mieux accompagner les patients. 

"On est conscients qu'il ne va pas se passer grand chose pendant le mois d'août. Alors il faut se serrer les coudes et tenir. 

Vous pouvez suivre leur mobilisation sur leur page Facebook ou leur fil Twitter.