Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour

La monnaie locale creusoise est lancée

-
Par , France Bleu Creuse, France Bleu
Saint-Léger-Bridereix, France

La Mige est en circulation depuis ce dimanche en Creuse. Cette monnaie locale a été présentée aux commerçants et aux visiteurs des Printanières à Saint-Léger-Bridereix.

Les bénévoles de l'association Pomoloc ont présenté les billets de Mige aux commerçants et visiteurs des Printanières.
Les bénévoles de l'association Pomoloc ont présenté les billets de Mige aux commerçants et visiteurs des Printanières. © Radio France - France Bleu Creuse

Pour que la Mige ait un intérêt, il faut d'abord convaincre les commerçants de l'utiliser. C'est ce qu'ont fait ce dimanche des bénévoles de l'association Pomoloc ("Pour une monnaie locale en Creuse") aux stands des Printanières à Saint-Léger-Bridereix.

Certains sont séduits par le projet comme Rudy, producteur de plants potagers. "Nous sommes dans une démarche locale. Nous vendons et nous consommons local. On a donc envie de soutenir le projet", explique-t-il, après avoir échangé 30 euros contre 30 Miges. Dès les premières heures des Printanières, certains clients lui ont ainsi acheter des plants potagers avec la nouvelle monnaie creusoise.

8.200 billets mis à disposition

D'autres commerçants sont sceptiques comme William : "Les euros qu'on échange contre des Miges sont placés dans une banque. J'avais donc besoin d'explication pour que l'on m'assure que cette monnaie ne donne pas lieu à de la spéculation".

Les bénévoles l'assurent : les euros échangés sont placés dans une banque éthique. L'objectif de cette monnaie est surtout de favoriser la consommation dans les commerces creusois. "Les billets ont été imprimés à Limoges. Ils répondent aux exigences de sécurité. On ne peut pas les copier", assure l'un des bénévoles de Pomoloc.

En tout, 8.200 billets vont être mis à disposition dans des bureaux de change.

Choix de la station

À venir dansDanssecondess