Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Dossier : La nouvelle éco : comment le coronavirus bouleverse l’économie

La nouvelle éco : Falk, spécialisé dans le jouet, voit son activité redémarrer depuis la fin du confinement

-
Par , France Bleu Besançon

Tous les matins France Bleu Besançon ouvre la porte des entreprises, des commerces et des artisans pour voir comment se passe la reprise. Pour l'entreprise Falk, spécialisée dans le jouet, l'activité redémarre, malgré quelque inquiétudes avant la période cruciale de Noël.

L'entreprise Falk est spécialisée dans les vehicules pour enfants.
L'entreprise Falk est spécialisée dans les vehicules pour enfants. - Falk

L'entreprise Falk est spécialisée dans le jouet depuis 70 ans. Cette entreprise familiale est implantée à Oyonnax, dans le massif jurassien depuis trois générations. Avec la période de confinement, l'entreprise a vu son activité ralentir. "On a dû fermer la société pendant quinze jours. Nos salariés ont été mis au chômage partiel", explique Mickaël Petit, le directeur marketing de Falk. 

L'entreprise, experte en véhicules pour enfants, a pu reprendre son activité rapidement, "et il y avait beaucoup de commandes", raconte Mickaël Petit. "Avec le confinement, les gens avaient besoin d'occuper les enfants, ils se sont équipés avec des jouets plein air", constate le directeur marketing de Falk. Durant cette période, c'est surtout sur la vente en ligne qui a été prise d'assaut. 

On éponge les pertes dû au confinement

"On a de la chance, il y a eu un beau rebond avec la vente des jouets plein air. Alors financièrement, ça équilibre, on éponge les pertes dû au confinement. Finalement, on va terminer l'année avec des chiffres à peu près égaux par rapport à ceux de l'année dernière", raconte Mickaël Petit, soulagé. 

À présent, l'entreprise de jouet se focalise sur son prochain challenge : la période de Noël. "C'est 50 % de notre chiffre d'affaire qui se joue, c'est une période cruciale pour nous", affirme le directeur marketing de l'entreprise. 

Mais avec la crise économique qui s'annonce, Falk craint une baisse des ventes de jouets à Noël. "C'est fatalement une inquiétude pour nous. On sait qu'il y aura une augmentation du chômage, ça va réduire le panier moyen du consommateur. Il y aura certainement une baisse, c'est inévitable", se désole Mickaël Petit. 

Pour autant il se dit "confiant et positif" quant aux semaines à venir, "même si c'est un peu le flou, car on se demande où ça va aller".

Retrouvez la chronique "La nouvelle éco" à 7h17 tous les jours sur France Bleu Besançon

France Bleu Besançon est à vos côtés pour vous accompagner pendant cette période de crise sanitaire. Chaque jour, votre radio s'intéresse à une entreprise emblématique de votre région (fleuron industriel, club de sport, association, restaurant, etc). Comment se porte-t-elle ? Quels enseignements tire-t-elle de cette pandémie de coronavirus ? Comment se projette-t-elle dans l’avenir ?

Choix de la station

À venir dansDanssecondess