Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Dossier : La nouvelle éco

Reconfinement : "Ça va devenir compliqué pour beaucoup d'entreprises déjà fragilisées"

Après l'annonce d'un nouveau confinement, réaction de Daniel Villareale le président de la confédération des petites et moyennes entreprises de la Loire.

Initiative d'une association de commerçants du centre ville de Saint-Étienne avant de devoir de nouveau fermer.
Initiative d'une association de commerçants du centre ville de Saint-Étienne avant de devoir de nouveau fermer. - SaintéShopping

Retour à la case confinement pour faire face à la virulence automnale du coronavirus mais cette fois, "le pays doit continuer de tourner", comme l'a dit le président de la République ce mercredi soir lors de sa déclaration. 

"Ça va être compliqué de continuer à travailler même si sur le fond on a l'impression qu'on veut donner sa chance à l'économie de continuer à perdurer", estime Daniel Villareale, un des représentants patronaux dans la Loire puisqu'il préside la confédération des petites et moyennes entreprises (CPME) de la Loire, intervenant dans la Nouvelle éco ce jeudi matin sur FBSEL

"Ça va devenir invivable pour les restaurants, les bars, et tous les commerçants qui ont subi les conséquences des attentats, les gilets jaunes, les grèves, puis la Covid et à nouveau le confinement. Ces entreprises sont fragilisées depuis longtemps", constate-t-il. "Je pense à la déception de tous sont qui ont consenti des efforts pour mettre en place les gestes barrières et qui sont contraints de fermer aujourd'hui. Ça doit être très dur à vivre et j'ai peur que certains soient tentés de jeter l'éponge. Les aides [économiques, du gouvernement] ne compensent jamais le chiffre d'affaires qu'on a perdu. Et puis [pour y avoir droit] il faut pouvoir rentrer dans les cases. Malheureusement il y a plein de trous dans la raquette, des entreprises qui ne sont pas dans les secteurs fléchés par le gouvernement".

Avant de tirer le rideau pour un mois, beaucoup de commerçants annoncent qu'ils seront ouverts plus tard que d'habitude ce jeudi soir, dans la limite de ce qu'impose le couvre feu. C'est le cas de plusieurs enseignes indépendantes du centre ville de Saint-Étienne.

Pour afficher ce contenu Facebook, vous devez accepter les cookies Réseaux Sociaux.

Ces cookies permettent de partager ou réagir directement sur les réseaux sociaux auxquels vous êtes connectés ou d'intégrer du contenu initialement posté sur ces réseaux sociaux. Ils permettent aussi aux réseaux sociaux d'utiliser vos visites sur nos sites et applications à des fins de personnalisation et de ciblage publicitaire.

Gérer mes choix

Choix de la station

À venir dansDanssecondess