Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Dossier : La nouvelle éco : comment le coronavirus bouleverse l’économie

La nouvelle éco : à Alizay, le maire veut créer une forêt au cœur du village

Avec le confinement et la crise sanitaire, Arnaud Levitre, le maire d'Alizay, dans l'Eure, revoit le projet immobilier "Cœur de village" dans sa commune. Il y aura moins de maisons. Le maire veut créer une forêt de 2,5 hectares et un hectare sera aussi consacré à la permaculture.

Détail du parc de l'hôtel de ville d'Alizay, dans l'Eure
Détail du parc de l'hôtel de ville d'Alizay, dans l'Eure - Compte Facebook Village d'Alizay

L'idée a germé pendant le confinement : plutôt que d'urbaniser entièrement 4,5 hectares au cœur de la commune, la mairie d'Alizay (Eure) a décidé de poursuivre sa transition écologique et veut désormais dédier la plus grande partie du terrain à de la verdure. 

"On va faire un hectare de permaculture, les légumes viendront irriguer la restauration scolaire", détaille Arnaud Levitre, le maire communiste de la commune. La grande force de ce projet aussi, c'est que nous allons créer une forêt sur les deux hectares et demi restants." Une forêt avec des essences normandes, mais aussi des chemins piétons et cyclables, ainsi qu'un théâtre de rue.

Le projet immobilier n'est pas totalement abandonné : "Nous nous y étions engagés, nous allons réaliser sur un hectare des maisons indépendantes pour personnes âgées", explique le maire. Mais des 70 logements prévus au départ, il n'en reste plus que 25 dans le nouveau projet. 

"Nous avons tous été les victimes de la crise sanitaire, nous avons tous été confinés et nous avons eu le temps de regarder ce projet, poursuit Arnaud Levitre, invité ce lundi de France Bleu Normandie. On s'est rendus compte que l'on n'était pas obligés d'accepter la pression foncière à chaque fois et qu'il fallait réfléchir au cadre de vie."

Le projet, ainsi que ses financements, sera présenté aux habitants d'Alizay d'ici la fin de l'année. Retrouvez "La nouvelle éco" sur France Bleu Normandie du lundi au vendredi à 7H15

Choix de la station

À venir dansDanssecondess