Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Dossier : La nouvelle éco : comment le coronavirus bouleverse l’économie

La nouvelle éco : à Annecy, la marque alpine Fusalp poursuit son ascension malgré la crise

-
Par , France Bleu Pays de Savoie

Relancée il y a 7 ans, la marque Fusalp, rendue célèbre par son fuseau et ses champions olympiques de ski, affiche une hausse de plus de 70% de son chiffre d'affaires sur l'été, grâce notamment à l'ouverture de six nouveaux magasins.

Illustration: le magasin Fusalp de La Clusaz en Haute-Savoie
Illustration: le magasin Fusalp de La Clusaz en Haute-Savoie © Radio France - Annabelle GALLOTTI

La marque alpine Fusalp, basée à Annecy, en Haute-Savoie, poursuit sa reconquête des sommets de l'économie montagnarde, mais aussi citadine. Relancée il y a sept ans par la famille Lacoste, de la marque éponyme au crocodile, le célèbre créateur du fuseau dans les années 60, le pantalon de ski des champions olympiques, Jean-Claude Killy, les sœurs Goitschel ou encore Léo Lacroix, connaît une constante et très nette progression, même en cette année de crise sanitaire liée au Coronavirus.

Une hausse de 72% du chiffre d'affaires cet été

Sur les trois mois de juin à septembre, le chiffre d'affaires de Fusalp a progressé de 72%, à la faveur notamment de l'ouverture de six nouveaux magasins, ce qui porte à 46 le nombre de magasins à travers le monde dont 30 en France. Les clés de cette ascension avec le directeur général de Fusalp, Alexandre Fauvet.

"C''est la polyvalence de nos produits, à la fois sport, chic, technique, et urbain qui nous permet de continuer de progresser partout et en toutes saisons"-Alexandre FAUVET, directeur général de Fusalp

Alexandre Fauvet, directeur général de la marque Fusalp
Alexandre Fauvet, directeur général de la marque Fusalp - Fusalp

France Bleu Pays de Savoie : À deux mois de la prochaine saison hivernale, les carnets de commandes sont-ils bien remplis ?

Alexandre Fauvet : C'est bien meilleur que ce que l'on avait anticipé. Sur les trois mois d'été, on a fait  +72%, alimentés à la fois par la croissance à périmètre constant, mais aussi par le développement commercial et les ouvertures de boutiques. 

Comment analysez-vous cette progression ? La crise n'affecte pas les plus aisés, et les produits haut-de-gamme comme les vôtres ?

Ce secteur continue peut-être à performer, mais je pense que c'est surtout grâce à notre stratégie, et au choix que nous avons fait de répondre aux besoins de nos clients en leur proposant des produits polyvalents entre la montagne, le ski, et l'urbain. Et donc en travaillant sur cette polyvalence de produits permet de créer de la valeur sur le produit, de la valeur d'usage, et ça, c'est vraiment essentiel. C'est ce qui nous a permis de développer également des collections en dehors des produits purement ski.

C'est donc l'urbain-chic qui vous tire vers le haut ?

Oui, ce sport-chic-urbain nous fait beaucoup de bien, parce que cela nous permet de vendre très tôt dans la saison d'une part, et puis, de vendre beaucoup de produits en complément de notre cœur de collection ski technique.

Vous êtes aujourd'hui un chef d'entreprise heureux ?

Pour l'instant ça se passe bien, mais on reste très prudent car on ignore comment vont se dérouler les vacances d'hiver, comment les stations vont pouvoir et devoir appliquer les règles sanitaires, avec quels effets. Donc prudence, mais avec tout de même un autre élément encourageant et important à prendre en compte pour Fusalp, à savoir notre développement assez rapide à l'étranger. Cela nous permet de contrebalancer les risques. Et notamment en Asie, où l'on enregistre de très belles performances, et où on va ouvrir les prochaines semaines plusieurs boutiques, dont trois en Chine.

Choix de la station

À venir dansDanssecondess