Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Dossier : La nouvelle éco : comment le coronavirus bouleverse l’économie

La nouvelle éco : à Auzances, un camion itinérant de vrac fait une halte au marché

-
Par , , France Bleu Creuse, France Bleu

Beaucoup de commerçants ont dû ralentir après la crise sanitaire. Mais pour certains, ça a été l'occasion ou jamais de se lancer. C'est le cas de Christine Dumont, qui depuis quelques semaines se balade en Creuse avec son camion itinérant.

Photo d'illustration.
Photo d'illustration. © Maxppp - Alex Baillaud/IP3

Ce projet, Christine Dumont avait commencé à y travailler depuis décembre dernier : créer son camion itinérant de vrac. Sauf que la crise sanitaire, trois mois plus tard à un peu bouleverser son calendrier. 

"Cela a été très compliqué car tout s'est arrêté au mois de février pour tout ce qui est démarches administratives. Déjà que c'est compliqué de monter une entreprise, pendant le confinement c'est un peu le parcours du combattant", affirme Christine Dumont. Cette ancienne responsable d'un magasin bio de Clermont-Ferrand devait débuter mi-juin, elle s'est finalement lancée sur les routes creusoises deux mois plus tard.  

Le démarrage de son activité a été un succès. "J'ai suscité la curiosité car un camion de vrac, ça n'existait pas dans le coin", sourit l'entrepreneuse.  Dans son camion stationné sur le marché hebdomadaire d'Auzances, Christine Dumont propose des produits secs : du riz, des pâtes, des légumineuses, des graines. 

Un vrai intérêt pour le vrac

Des denrées que l'on retrouve pour la plupart dans les magasins spécialisés à Guéret ou encore à Montluçon. Alors après la phase d'observation, on est passé rapidement à celle de l'adoption.  Christine Dumont s'est rapidement créée une clientèle. "J'ai eu un super accueil.n On m'a posé beaucoup de questions comme sur le fait de faire des choses par soi-même, plutôt qu'acheter des produits industriels qui ne sont pas forcément bons pour la planète et la santé", explique l'entrepreneuse. 

Choix de la station

À venir dansDanssecondess