Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Dossier : La nouvelle éco : comment le coronavirus bouleverse l’économie

La nouvelle éco : à Bordeaux, Darwin réclame le soutien de la nouvelle mairie écologiste

-
Par , France Bleu Gironde

Symbole d'une certaine vision de l'économie et devenu l'un des premiers sites touristiques de Bordeaux, l'écosystème Darwin est en lutte avec les aménageurs de la zone d'activités Bastide-Niel. Son fondateur monte au créneau pour réclamer l'aide de la nouvelle municipalité bordelaise.

L'écosystème Darwin, sur la rive droite de Bordeaux.
L'écosystème Darwin, sur la rive droite de Bordeaux. © Radio France - Yves Maugue

La scène se passe vendredi dernier. Les écologistes sont à Darwin pour présenter leurs candidats pour les prochaines élections sénatoriales, qui auront lieu le 28 septembre. Philippe Barre, le fondateur de Darwin prend alors la parole et les interpelle. Car la situation de l'écosystème bordelais est délicate, confronté à la crise du Covid mais surtout en lutte avec les promoteurs chargés de l'aménagement du quartier. 

On continue à prendre des coups de bâton de la part du lobby du BTP et de l'immobilier.

On rembobine le film. Cela fait plusieurs mois que Darwin est en bagarre avec Bordeaux Métropole Aménagement chargé de l'énorme transformation de la zone Bastide-Niel. La route qui traverse Darwin est notamment l'enjeu d'un combat frontal et aujourd'hui son utilisation par les darwiniens est tout simplement illégale. La situation des associations qui occupent une partie de l'ancienne caserne n'est également toujours pas réglée. Philippe Barre attendait un coup de main des écologistes désormais en position de force à la mairie et à la métropole et qui avaient promis par exemple de marquer une pause sur les grands programmes immobiliers. Au contraire, il estime être victime d'un véritable harcèlement de la part de l'administration. Et Philippe Barre, le fondateur de Darwin n'accepte pas l'argument du temps d'adaptation des nouveaux élus en place depuis seulement deux mois. "On n'a pas le temps, affirme-t-il. Les enjeux sont bien au-delà de notre seule réalité darwinienne. Même si on prend des coups de bâton depuis des années et qu'on continue à en prendre de la part du lobby du BTP et de l'immobilier". Philippe Barre dénonce les travaux en cours autour de l'ancienne caserne Bastide-Niel. Il affirme ainsi que des arbres classés ont été coupés sans autorisation. 

Darwin, vendredi 28 août : Philippe Barre interpelle les élus écologistes.
Darwin, vendredi 28 août : Philippe Barre interpelle les élus écologistes. © Radio France - Yves Maugue

Des paroles aux actes

Aujourd'hui, Philippe Barre réclame des actes aux écologistes élus en juin dernier à la mairie de Bordeaux. "Des promesses ont été faites pendant la campagne, poursuit-il. On ne voit rien venir aujourd'hui. Ce n'est pas à la hauteur des idées qui ont été mises en avant et des promesses qui ont été faites"

Présent sur place vendredi dernier, le maire écologiste de Bègles Clément Rossignol Puech, s'est étonné de l'impatience du fondateur de Darwin. Il a tenté de le rassurer quant à la bonne volonté des élus écologistes de Bordeaux Métropole.

La nouvelle éco est à retrouver chaque matin à 7h15 sur France Bleu Gironde.

Choix de la station

À venir dansDanssecondess