Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Dossier : La nouvelle éco, comment le coronavirus bouleverse l’économie

La Nouvelle Éco : à Bourges, une plateforme loue tout pour bébé et sa maman

-
Par , France Bleu Berry

Maman de trois enfants, Solène Hubault a lancé en janvier la plateforme de particulier à particulier cestpourbientot.com. On y trouve à la location tout le nécessaire, de la grossesse aux premiers pas de l’enfant.

La plateforme cestpourbientôt.com permet de louer plutôt qu'acheter tout le nécessaire pour bébé.
La plateforme cestpourbientôt.com permet de louer plutôt qu'acheter tout le nécessaire pour bébé. © Radio France - Florence Gotschaux

Pourquoi acheter des habits de femme enceinte ou des accessoires de puériculture que l’on ne va utiliser que pour une courte durée ou a contrario que faire de produits presque neufs mais inutilisés et qui pourraient profiter à d’autres parents ? Elle-même maman de trois enfants, Solène Hubault s’est posée ces questions, ce qui lui a donné l’idée de créer une plateforme nationale de location entre particuliers de vêtements de grossesse et d’accessoires de puériculture en constatant l’essor de la vente de produits de seconde main.

Une formation auprès de BGE Loiret, département dans lequel elle résidait avant d’arriver à Bourges en juin 2020, lui a permis de clarifier son projet. Sa startup est depuis accompagnée par la pépinière Lahitolle de Bourges.

Se lancer malgré la crise

Solène Hubault a hésité au vu du contexte : "Je me suis beaucoup posé la question mais je voyais que le commerce de seconde main marchait bien, alors je me suis dit : pourquoi pas moi ?" En janvier dernier, elle a donc lancé cestpourbientot.com dont l’objectif est de mettre en relation des particuliers. Son concept s’inscrit dans l’évolution des modes de consommation avec une volonté de limiter la fast-fashion.

Il suffit de prendre en photo les biens que l'on souhaite louer (vêtements, poussettes, chaises hautes, baignoires, etc.) et de déterminer son prix. La plateforme préconise entre  10 à 20 % du prix de vente pour une semaine de location. Une commission  de 20 % vient s’ajouter à ce prix et est versée à l’administratrice de  la plateforme quand le produit est loué. Une caution est demandée au cas où le produit n’est pas restitué en bon état. La location peut se faire à partir de deux jours (le temps d’un week-end par exemple) ou pour plusieurs semaines. Un tarif dégressif est d’ailleurs à l’étude.

Dans le contexte de la crise sanitaire, la plateforme fait appel à la responsabilité individuelle pour que les produits soient bien désinfectés entre chaque transaction. Au-delà de la location, le souhait de Solène Hubault est de créer une communauté entre acteurs de la parentalité (parents, grands-parents). 

Bientôt ouverte aux professionnels

Depuis le début de l’année, elle s’emploie à faire connaître le concept et à apporter des améliorations à la plateforme. Jusqu’ici réservée aux particuliers, celle-ci devrait bientôt être ouverte aux boutiques de seconde main.

Choix de la station

À venir dansDanssecondess