Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour

La nouvelle éco : à Bourgoin-Jallieu, les commerces de proximité ne croient pas à leur réouverture rapide

-
Par , France Bleu Isère

Chaque jour, France Bleu Isère accompagne ceux qui font l'économie dans le département. Aujourd’hui direction Bourgoin-Jallieu ou l'union des commerçants attend, sans espoir, les annonces de Jean Castex ce jeudi soir à l'image d'Amandine Chatelus qui tient une boutique de chaussures en centre-ville.

Amandine Chatelus dans sa boutique actuellement fermée
Amandine Chatelus dans sa boutique actuellement fermée © Radio France - Amandine Chatelus https://www.talon-pointe.com/ montage Nicolas Crozel

Elle se démène chaque jour pour garder le lien avec ses clients. Amandine Chatelus, qui tient la boutique de chaussures "talon pointe" dans le centre-ville de Bourgoin-Jallieu, multiplie les initiatives pour maintenir un peu de son activité, malgré ce deuxième confinement qui l'oblige à fermer boutique. Une mobilisation à l'image de nombreux autres commerçants berjalliens réunis au sein de l'association Passion Commerces. Amandine Chatelus était l'invitée de "la nouvelle éco de France Bleu Isère ce jeudi.

La tendance ne semble pas à un assouplissement, est-ce que vous y croyez encore ?  

Honnêtement je n’y crois plus. Les informations qui s’échappent un petit peu ne vont pas dans le sens d’une réouverture et jusqu’à présent, ça a été le sens des choses de nous fermer administrativement donc je n’y crois plus. 

Comme d'autres bien sur, vous avez mis en place une boutique 100% en ligne ? 

Oui, on n'a pas le choix, je ne vous cache pas que je suis vraiment inquiète pour le commerce de proximité. Il y a tout un avenir en jeu, des familles qui en dépendent, des salariés... etc. Par contre, je suis admirative de voir que les commerçants se mobilisent, se battent, ne lâchent rien. Et donc nous, comme les autres, on a mis en place de très nombreuses choses, on tente de rester positif, on pense à nos clients. Il y a évidemment le "clic and collect", l’initiative "enbasdemarue.fr" lancé par la CCI du Nord Isère. C’est notre plateforme de commerce en ligne. On s’est approprié cet outil-là, on invite nos clients à aller dessus parce que c’est le seul canal qui reste ouvert pour nous. Vous y retrouvez tous les articles possibles et imaginables classés par boutique ou par catégorie. Tout est organisé en "clic and collect", en livraison. Vous pouvez aussi aller récupérer vos commandes chez des commerçants de bouche qui sont autorisés à ouvrir, par exemple aller chercher vos chaussures dans une boulangerie ou vos jouets chez un chocolatier. Il faut aussi saluer cette solidarité qui joue entre commerçants.

Vous avez lancé aussi une opération qui s’appelle "les ingénieuses", de quoi s’agit-il ?

Là encore ça se passe sur Internet, c’est un concept un peu particulier. Á l’origine, on imaginait la réserver à la vente de seconde main. On sait que nos clientes et clients sont confinés chez eux, qu’ils ont le temps de faire le tri dans leur placard, donc l’idée c’est de les inviter à nous ramener éventuellement, pour les revendre dans un second temps et en faire profiter d’autres personnes, des articles dont ils ne se servent plus. L'idée première c'est de donner une seconde vie. Mais honnêtement, ça nous sert aussi à écouler nos stocks des collections précédentes, à des prix très attractifs, puisque nous avons une vraie question de stocks qui s'entassent dans nos boutiques au fil des semaines. C'est aussi un vrai problème pour nous.

Pour afficher ce contenu Youtube, vous devez accepter les cookies Publicité.

Ces cookies permettent à nos partenaires de vous proposer des publicités et des contenus personnalisés en fonction de votre navigation, de votre profil et de vos centres d'intérêt.

Gérer mes choix

________________________________________________

France Bleu est à vos côtés durant cette crise sanitaire et économique. Chaque jour à 7h15 dans "La nouvelle éco", votre radio s'intéresse à une entreprise ou un secteur d'activité. Comment se porte-il ? Comment se projette-t-il dans l’avenir ? 

Choix de la station

À venir dansDanssecondess