Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Dossier : La nouvelle éco

La nouvelle éco : à Bourgoin-Jallieu, un groupe Facebook pour mettre en relation clients et entreprises

-
Par , France Bleu Isère

Chaque jour, France Bleu Isère accompagne ceux qui font l'économie dans le département. Aujourd’hui, gros plan sur un groupe Facebook qui réunit des entrepreneurs de différents secteurs. Le but : se recommander mutuellement et mettre en relation ces entreprises avec des clients.

La nouvelle éco : à Bourgoin-Jallieu, un groupe Facebook pour mettre en relation clients et entreprises (illustration)
La nouvelle éco : à Bourgoin-Jallieu, un groupe Facebook pour mettre en relation clients et entreprises (illustration) © Getty - Bengtsson, Hasse

Sophie Aucourt, patronne de l'entreprise ADP (Aucourt Design Peinture) et créatrice du groupe Facebook "entrenous38" était l'invitée de "La nouvelle éco" de France Bleu Isère ce mardi à 7h15. Le groupe réunit une quarantaine de TPE-PME du secteur de Bourgoin-Jallieu et de la Tour du Pin, le but est de faire se recommander mutuellement.

Comment est née cette idée ?

À l’origine, c’était un groupe privé que j’ai lancé sur WhatsApp pendant le premier confinement. Je me suis assez vite aperçue que nous allions entrer dans une crise économique importante et qu’il devenait primordial de regrouper des entreprises et des commerçants du Nord Isère pour essayer de maintenir un certain niveau d’activité. Donc, j’ai créé ce groupe, et de fil en aiguille, nous sommes devenus un groupe qui a grossi avec une quarantaine de membres actifs et nous sommes désormais sur Facebook pour toucher plus de monde.

Quel est le principe ? 

C'est tout simple, il s'agit de mise en relation, de se recommander les uns les autres. Nous avons pas mal d’entreprises dans le bâtiment,  donc un maçon, un électricien, des plombiers... Un client nous demande par exemple d’intervenir chez lui et nous nous pouvons recommander et tous ces corps de métier. 

Imaginons un couple qui vient s’installer dans la région, nous avons dans notre groupe une agence immobilière, ensuite il a besoin d’un maçon pour des travaux,  ou d'un plombier, on peut répondre,  on peut même aller plus loin. Par exemple, l’épouse de ce couple recherche ensuite une esthéticienne ou une coiffeuse, nous avons aussi ça dans le groupe. Nous multiplions les corps de métiers, ça va de la communication au bâtiment en passant par l’intérim, la sécurité, les alarmes, les services à la personne...

Combien avez-vous d’abonnés qui vous suivent sur cette page ? 

Alors sur notre page Facebook nous avons 647 abonnés, pour une quarantaine d’entrepreneurs en TPE ou PME.

Pourquoi êtes-vous passé via Facebook ? 

En fait, notre projet c'est de créer prochainement notre propre plate-forme. Nous voulions avoir quelque chose qui soit facile à utiliser, moins lourd. Notre projet ce sera une centrale d’achat qui permettra aux personnes de nous retrouver facilement pour un certain nombre de services et de prestations.

Si on est un professionnel, comment peut-on figurer dans votre groupe ?

Alors il suffit déjà de nous faire une demande sur le groupe Facebook par la messagerie privée (Messenger). Nous étudions ensuite les profils et les demandes et nous y répondons. Le but étant effectivement de ne pas multiplier les entreprises qui seraient concurrentes au sein du même groupe.

______________________________________________________

France Bleu est à vos côtés après la crise sanitaire et économique. Chaque jour à 7h15 dans "La nouvelle éco", votre radio s'intéresse à une entreprise ou un secteur d'activité. Comment se porte-il ? Comment se projeter dans l’avenir ?

Pour afficher ce contenu Make org, vous devez accepter les cookies Mesure d'audience.

Ces cookies permettent d’obtenir des statistiques d’audience sur nos offres afin d’optimiser son ergonomie, sa navigation et ses contenus. 

Gérer mes choix

Choix de la station

À venir dansDanssecondess