Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Dossier : La nouvelle éco : comment le coronavirus bouleverse l’économie

La nouvelle éco : à Céret, Diam Bouchage s'attend à un "très fort rebond" en 2021

-
Par , France Bleu Roussillon

Le leader mondial des bouchons en liège technologiques a globalement limité la casse au cours de l'année 2020. Diam Bouchage a même réussi à conquérir de nouveaux marchés et regarde l'année qui vient avec beaucoup d'optimisme.

L'usine DIAM Bouchage à Céret
L'usine DIAM Bouchage à Céret © Maxppp - MICHEL CLEMENTZ

Ça aurait pu être l'année de tous les dangers. Finalement, il y a peut-être de quoi faire sauter un ou deux bouchons de champagne. Diam Bouchage, spécialiste du bouchon en liège (200 salariés à Céret, près de 600 partout dans le monde), avait tout à craindre de la crise du Covid-19 qui a depuis l'an dernier profondément bouleversé l'économie du vin sur la planète. "Au final, on termine légèrement en dessous de 2019, ce qui est une performance exceptionnelle au regard du contexte mondial" se réjouit Bruno de Saizieu, le directeur commercial et marketing "monde" de l'entreprise.

Et pourtant au printemps dernier, la situation n'était pas reluisante. "Au mois d'avril, tout s'est un peu arrêté, se souvient Bruno de Saizieu. La vente de Champagne s'est d'abord effondrée brutalement et puis des pays comme l'Italie qui sont très importants pour nous ont plongé. Ça été jusqu'à 40% de ventes en moins pendant quelques mois. Ensuite, à partir de l'été les choses sont rentrées dans l'ordre petit à petit et les ventes sont reparties à la hausse".

"Énormément de nouveaux clients"

Par ailleurs si Diam Bouchage a pu amortir la crise du Covid, c'est parce que l'entreprise a poursuivi malgré le contexte sa croissance. "Grâce à nos bouchons innovants, nous avons énormément de nouveaux clients. Nous en avons gagné près de 1.000 l'an dernier. Notre progression de parts de marché est la même qu'en 2019".

Aujourd'hui Diam Bouchage anticipe un gros rebond du marché du vin une fois que la crise sanitaire sera passée. "Je m'attends à encore deux ou trois mois difficiles" prédit Bruno de Saizieu. "Après, je suis persuadé que la reprise sera très forte. Tout le monde à envie de ressortir, d'aller au restaurant et d'ouvrir une bouteille".

Choix de la station

À venir dansDanssecondess