Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Dossier : La nouvelle éco, comment le coronavirus bouleverse l’économie

La Nouvelle Éco : à Châteauroux, Clément Dorangeon raccroche les crampons et se lance dans la pâtisserie

-
Par , France Bleu Berry

Footballeur professionnel, Clément Dorangeon s’est reconverti depuis peu dans la pâtisserie. Sa micro-entreprise, Le Goûter de Clément, propose gâteaux, tartes et brunchs le week-end.

Clément Dorangeon dans le laboratoire qu'il a installé chez lui.
Clément Dorangeon dans le laboratoire qu'il a installé chez lui. - Le Goûter de Clément

Enfant à Issoudun, il rêvait de devenir footballeur professionnel. Le rêve s’est réalisé, non sans efforts et sacrifices. Il a connu les plus belles années de sa carrière sportive au sein de l’Angoulême Charente Football Club entre 2016 et 2019. Des années marquées par la montée du club en N2 et un brillant parcours en Coupe de France durant la saison 2017-18. 

Une première blessure - rupture des ligaments croisés - en décembre 2018 le contraint au repos et à envisager une reconversion. Fan des émissions cuisine, il commence à faire de la pâtisserie pour s’occuper et fait goûter sa production à ses copains au club-house. Il poste aussi ses photos sur Instagram et reçoit des commentaires encourageants. “On voulait me les acheter”, se souvient-il. Il décide alors, en parallèle de sa carrière sportive, de préparer un CAP pâtisserie en suivant des cours à distance proposés par l’École internationale du savoir-faire français (EISF)

Covid et ballon rond 

En mars 2020, la Covid vient mettre fin prématurément au championnat. En juillet 2020, il rejoint l’ASSA, le club de Saint-Amand-Montrond, mais la saison 2020-21 tourne court. “Depuis deux ans, entre mes blessures et la Covid, je ne joue plus trop au foot”, constate-t-il.  Après avoir passé son brevet d'entraîneur de football (BEF), il entraîne les jeunes du club mais ne retrouve pas chez eux l’enthousiasme qui l’animait quand il avait leur âge. En décembre, il finit par résilier son contrat et se reconvertit pour de bon dans la pâtisserie à Châteauroux où il s’est installé. 

Les brunchs proposés par Clément Dorangeon les fins de semaine remportent un franc succès.
Les brunchs proposés par Clément Dorangeon les fins de semaine remportent un franc succès. - Le Goûter de Clément

Un maximum de produits locaux

Avec l’aide de son père, il aménage chez lui un laboratoire aux normes professionnelles dans une ancienne cuisine d’été. Après un stage de deux mois sur la création d’entreprise à la Chambre des métiers en début d’année, il crée Le Goûter de Clément. Depuis le 1er avril, il propose des pâtisseries traditionnelles à emporter au format familial ou individuel, des gâteaux d’anniversaire, des entremets, des number-cakes et letter-cakes. Les fins de semaine, il prépare des brunchs à partir de produits locaux (farine, œufs, miel, confiture, charcuterie, truite fumée...). Il fabrique sur commande uniquement 48h à 72 h à l'avance. 

Son activité a bien démarré.C’est la période idéale pour me lancer, se réjouit-il. Les gens ont pris l’habitude de commander des plats à emporter. J’ai très bien travaillé le week-end de Pâques. Pour  les brunchs je propose la livraison gratuite sur Châteauroux et avec un  petit supplément pour les autres communes de l’agglomération, de quoi  permettre de rester tranquillement chez soi le dimanche matin.” Sa compagne lui donne un coup de main le week-end. 

“Comme je travaille chez moi, les risques sont limités”, souligne-t-il. Il espère maintenant se créer une clientèle fidèle et nombreuse et pourquoi pas d’ici un an ou deux ouvrir un local avec un espace dégustation.

Choix de la station

À venir dansDanssecondess