Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Dossier : La nouvelle éco, comment le coronavirus bouleverse l’économie

La Nouvelle Éco : à Cuzion, le commerce multiservices a connu une première année mouvementée

-
Par , France Bleu Berry

Dans quelques jours, Sandra Vitiello, gérante du multiservices L’Essentiel à Cuzion, va pouvoir rouvrir son bar. La partie épicerie qu’elle a développée lui a permis de se maintenir à flot au cours des derniers mois.

L'Essentiel se situe dans le centre-bourg de Cuzion
L'Essentiel se situe dans le centre-bourg de Cuzion - L'Esssentiel

Il y a un an Sandra Vitiello était aide-soignante au centre hospitalier de Blois. Avec ses collègues, elle faisait face à la première vague du Covid. Mais depuis plusieurs mois, elle avait un autre projet en tête. Après 22 ans en blouse blanche, dont 17 de nuit en EHPAD, elle avait choisi de changer de vie en devenant gérante d’un commerce multiservices à Cuzion, ce qui lui permettait également de se rapprocher de ses parents qui vivent dans ce village de 450 habitants. “Le centre hospitalier ne voulait pas me lâcher”, se souvient-elle.

Des travaux dans l’ancienne boulangerie

Suite à la fermeture d’un bar situé au lieu-dit La Jarrige, la municipalité, de son côté, avait la volonté d’ouvrir un commerce offrant différents services et était à la recherche d’une personne pour s’en occuper. Pour ce faire, elle a réaménagé l’ancienne boulangerie du bourg qui n’était plus en activité depuis une dizaine d’années. 

C’est ainsi que Sandra Vitiello a ouvert le 7 juillet 2020 L’Essentiel, à la fois bar, épicerie, presse locale, dépôt de pain et de gaz. Un lieu ouvert 7 jours sur 7, sauf les mercredis et dimanches après-midi, devenu très vite un lieu de convivialité. Mais fin octobre, suite au reconfinement, elle a dû arrêter la partie bar qui, dans son budget prévisionnel, représentait 50 % de son chiffre d’affaires.

Ne pas refermer

J’aurais  pu fermer mon commerce pour bénéficier des aides mises en place par  l’État mais je venais d’ouvrir et ce n’était pas mon objectif de  refermer tout de suite”, explique Sandra Vitiello. Pour compenser le manque à gagner, elle a alors développé la partie alimentation en proposant plus de produits locaux : fromages de chèvre, conserves, légumes et fruits, œufs, vin, lentilles vertes du Berry...  

Un pari qui s’est avéré gagnant. Dans le contexte de la crise sanitaire, les habitants se sont fournis régulièrement chez elle, notamment en venant chercher leur pain frais le matin déposé par le boulanger de Saint-Plantaire. “Je suis à peu près dans les chiffres que la comptable avait prévus car j’ai fait plus fort sur l’épicerie”, se réjouit-elle. 

C’est néanmoins avec soulagement que la gérante de L’Essentiel a accueilli l’annonce de la réouverture des terrasses à partir du 19 mai. La municipalité va lui prêter une ramée de neuf mètres qui sera installée sur le côté de son commerce afin de compléter les quelques tables qu’elle met devant.

Une chose est sûre : malgré les difficultés rencontrées lors de cette première année d’exercice, Sandra Vitiello ne regrette pas sa décision : “Je ne retournerai pas à ma vie d’avant”, dit-elle.

Choix de la station

À venir dansDanssecondess