Passer au contenu

Le média
de la vie locale

Publicité
Logo France Bleu

La nouvelle éco : on vous livre l'apéro illico à vélo à Dijon

Par

Se faire livrer à domicile une pizza ou un burger, c'est maintenant assez banal, mais voici un nouveau service qui vous apporte l'apéro à la maison sur l'agglomération de Dijon. Et cela jusqu'à 4 heures du matin.

Thomas, Valentin et Jules livrent sur l'agglomération de Dijon Thomas, Valentin et Jules livrent sur l'agglomération de Dijon
Thomas, Valentin et Jules livrent sur l'agglomération de Dijon - DR

Des amis débarquent à l'improviste et vous n'avez rien à leur offrir à boire*, ou bien la soirée se prolonge un peu et les bouteilles sont vides ? Voici les trois mousquetaires qui vont sauver votre réputation de meilleur ami(e) si vous habitez sur l'agglomération de Dijon. Valentin Hass, Jules Allombert et Thomas Vadot ont 22 et 23 ans. Ils se sont rencontrés sur les bancs de la fac de sport (Staps) de Dijon et ont décidé d'utiliser leurs mollets et leurs vélos pour monter leur société baptisée "Illico Apéro". Et ils s'engagent à venir à votre porte jusqu'à 4 heures du matin.

Publicité
Logo France Bleu

Comment est venue cette idée ?

Valentin Hass, co-gérant d' "Illico Apéro" : "Nous sommes en fin d'études et nous avons envie de rester sur notre ville de coeur qu'est Dijon. On vise deux types de clientèle : Les étudiants qui vont commander une bouteille d'alcool pour faire la fête avec leurs amis, et les gens plus âgés qui ont besoin d'une bouteille de vin ou de champagne. En 20 minutes, on peut être là, avec une bouteille à la bonne température.

Il existe déjà plein de services de livraison sur l'agglomération de Dijon, ce créneau n'était pas encore pris ?

Oui, il existe des concurrents, mais pas de service dédié à la livraison d'apéro. Nous passons par la plateforme UberEats pour que les gens nous trouvent, mais notre idée est d'avoir notre propre plateforme d'ici peu (elle est annoncée pour le 1er octobre NDLR) afin que les clients nous trouvent plus facilement.

C'est un gros investissement pour vous ?

"Illico Apero" est une SAS. Nous avons investi 10.000 euros à nous trois dans cette entreprise afin d'acheter le stock et concevoir notre future application. Cette une somme importante pour des gens de notre âge, mais nous avons travaillé durant l'été pour mettre de l'argent de côté. On limite les risques, c'est pas comme si on mettait chacun 15.000 euros de notre poche. 

Quel est le tarif de vos livraisons ?

Il faut compter 20 à 25 euros pour une bouteille d'alcool et des softs, et il y'aura 2 euros 50 de livraison, où que vous soyez.

Et ça vous permet d'être rentables ?

Il y a un bénéfice, mais il n'est pas énorme car UberEats taxe les fournisseurs qui travaillent avec eux, c'est pour cela que nous sommes impatients de posséder notre propre application pour pouvoir être plus à l'aise, ce qui permettra de baisser nos prix, ce sera du gagnant-gagnant pour nos clients. 

Vous livrez de 20 heures à 4 heures du matin, comment vous organisez vous ?

On fonctionne par roulement, parce que sinon on ne dormirait pas beaucoup. Chacun notre tour, on est de garde et on doit aller livrer nos clients. On a commencé il y a une dizaine de jours et on a déjà assuré des livraisons à 3h45 du matin ! Grace à notre système de rotation, on s"assure deux nuits complètes pour une nuit de travail. On utilise nos vélos, on est fans de "fixies" (vélos à pignon fixe réputés pour leur vélocité) ou un scooter pour les livraisons en dehors de la ville.

Vous comptez travailler comme cela pendant longtemps ?

C'est un défi que nous nous sommes lancés, alors pourquoi ne pas en faire notre métier ? On a vu que dans d'autres villes ça marchait plutôt bien, et qu'il n'y avait aucune raison que ça ne fonctionne pas à Dijon. Si c'est le cas, on pourrait même diversifier notre activité ou l'étendre à une plus grande zone."

  • *L'abus d'alcool est dangereux pour la santé. A consommer de façon responsable.

Ma France : Économies d’énergie

Hausse généralisée du coût de la vie, risque de pénurie d’électricité ou de gaz, phénomènes climatiques extrêmes : ces crises bouleversent nos quotidiens, transforment nos modes de vie, nous poussent à dessiner les contours d’horizons nouveaux. Pour répondre à ces défis, France Bleu et Make.org lancent une grande consultation citoyenne autour des économies d’énergie. Prenez position sur ces solutions & proposez les vôtres !

Publicité
Logo France Bleu