Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Dossier : La nouvelle éco

La nouvelle éco : à Felletin, la Maison de la presse librairie a besoin de soutien

-
Par , France Bleu Creuse

La Maison de la Presse de Felletin a perdu les deux tiers de sa clientèle avec la crise sanitaire. Marie-Laure Soupizon se demande comment son commerce va pouvoir survivre dans les six prochains mois. Elle lance un appel à soutenir le commerce de proximité.

Marie-Laure Soupizon lance un appel à soutenir le commerce de proximité
Marie-Laure Soupizon lance un appel à soutenir le commerce de proximité © Radio France - Mélanie Kuszelewicz

La reprise est compliquée pour la Maison de la Presse - librairie de Felletin. Pendant le confinement, Marie Laure Soupizon a perdu les deux tiers de sa clientèle. Aujourd'hui, elle redoute les échéances de paiement qui vont tomber dans les prochains mois. 

Difficile de se projeter sur les mois à venir

La gérante ne peut pas se projeter sur les six mois à venir : "la seule chose que je sache réellement c'est que ça va être très compliqué" explique-t-elle. "Ce qui a été perdu est colossal. Quand on a une petite entreprise comme la mienne c'est toute une trésorerie qui s'en va et si vous n'avez pas cette trésorerie pour payer les échéances qui arrivent, ça va être compliqué" poursuit Marie-Laure Soupizon. 

Bien que le commerce soit resté ouvert partiellement pendant le confinement et malgré l'afflux touristes à Felletin cet été, la patronne sait qu'elle ne pourra pas rattraper les pertes engendrées par la crise

La commerçante appelle les clients à continuer à jouer le jeu et à venir dans les commerces de proximité "parce qu'on va vraiment en voir besoin" conclut la libraire. 

Choix de la station

À venir dansDanssecondess