Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Dossier : La nouvelle éco

La nouvelle éco : à Gérardmer, Tibi House surfe sur le déconfinement pour vendre ses micromaisons

-
Par , France Bleu Sud Lorraine

Parmi les conséquences du confinement, la demande pour les tiny houses (micromaisons) sur remorques semble avoir augmenté. C'est ce que constate la société Tibi House à Gérardmer qui compte désormais cinq salariés.

La société Tibi House réalise des tiny houses sur mesure à Gérardmer (Vosges). 29 septembre 2020.
La société Tibi House réalise des tiny houses sur mesure à Gérardmer (Vosges). 29 septembre 2020. © Radio France - Cédric Lieto

Et si le confinement avait modifié notre rapport au logement ? Depuis le déconfinement, Tibi House, une société qui fabrique à Gérardmer des "tiny houses", des petites maisons d'habitation sur remorques, reçoit plus d'appels qu'avant. De quoi donner des perspectives à une entreprise passée rapidement de 2 à 5 personnes pour faire face à la demande.

A Gérardmer, Tibi House accélère son développement depuis le déconfinement

24 maisons déjà livrées en deux ans

Dans l'atelier, on s'affaire autour de deux de ces tiny houses assemblées sur les remorques qui serviront à les transporter. Deux autres viennent d'être livrées. Depuis deux ans, 24 maisons sont parties sur les routes. De vraies maisons, insiste David Spenner, le patron de Tibi House : 

"Je tiens toujours à ce que tout soit en place, que ça ne fasse pas du tout comme un camping-car où l'on vient démonter le lit pour faire la table à manger. Toutes les zones sont en place tout le temps. C'est une maison".

David Spenner qui s'occupe de la visite de chantier dans cet espace d'une quinzaine de mètres-carrés pour environ 4 mètres de haut : 

"Globalement, il n'y a toujours que deux pièces, une pièce principale et un coin salle de bain fermé avec toilettes sèches.  Sur celle-ci, on a un coin couchage en mezzanine et une deuxième petite mezzanine d'appoint pour faire un deuxième couchage ou un rangement/grenier."

Une tiny house réalisée par la société Tibi House, Gérardmer (Vosges), le 29 septembre 2020.
Une tiny house réalisée par la société Tibi House, Gérardmer (Vosges), le 29 septembre 2020. © Radio France - Cédric Lieto

Le confinement comme déclic

Depuis le printemps, la demande a nettement progressé avec un téléphone qui sonne plus souvent, des appels de toute la France : 

"J'ai beaucoup de gens qui peut-être y pensaient avant, ont passé le confinement dans des logements exigus et qui se sont dits que ce n'était plus possible et qui se lancent. Quand je me suis lancé, je ne pensais pas que ce serait aussi porteur. C'est un beau marché et j'aime bien dire que c'est une clientèle vraiment exceptionnelle."

A tel point que l'une de ses clientes, la première, Clélie Bagard, fait désormais partie des quatre salariés de Tibi House. Il y a eu deux embauches au printemps pour faire face à la demande, ne pas rallonger les délais qui sont déjà d'un an entre la signature et la livraison. Clélie Bagard qui comprend l'engouement autour de ses micromaisons malgré leur très faible superficie : 

"Je pense que ce n'est pas une histoire de taille. Si les gens ont envie de vivre en "tiny", c'est justement pour trouver un écrin de verdure tranquille. Souvent, on les met dans des endroits où l'on ne peut pas construire. C'est une bonne manière pour les citadins de se mettre au vert facilement, pas trop cher et dans un endroit plutôt sympa."

Comptez chez Tibi House environ 45.000 euros pour une micromaison. Un peu plus pour une maison autonome en eau et en électricité.

La société Tibi House réalise des tiny houses sur mesure à Gérardmer (Vosges). 29 septembre 2020.
La société Tibi House réalise des tiny houses sur mesure à Gérardmer (Vosges). 29 septembre 2020. © Radio France - Cédric Lieto

Ecoutez la nouvelle éco tous les matins sur France Bleu Sud Lorraine à 7H17. 

France Bleu Sud Lorraine est à vos côtés pour vous accompagner pendant la crise sanitaire. Chaque jour à 7h17, votre radio s'intéresse à une entreprise emblématique de notre région (fleuron industriel, club de sport, association, restaurant, etc.) ou à une démarche innovante. Comment se porte-t-elle ? Quels enseignements tire-t-elle de cette pandémie de coronavirus ? Comment se projette-t-elle dans l’avenir ?

Choix de la station

À venir dansDanssecondess