Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Dossier : La nouvelle éco : comment le coronavirus bouleverse l’économie

La nouvelle éco : à Grenoble Enerbee transforme les mouvements de l'air en énergie pour les objets connectés

-
Par , France Bleu Isère

Chaque jour, France Bleu Isère accompagne ceux qui font l'économie dans le département. Coup de projecteur aujourd'hui sur Enerbee. Cette start up grenobloise fabrique des micro-générateurs qui utilisent les faibles mouvements pour fournir de l'électricité aux objets connectés.

Didier Forget, directeur général d'Enerbee depuis septembre 2020
Didier Forget, directeur général d'Enerbee depuis septembre 2020 - Enerbee

Enerbee  a mis au point une solution innovante pour fournir de l'électricité aux objets connectés, en collaboration avec le CEA et l'INP-Grenoble. Il s'agit de micro-générateurs qui utilisent les faibles mouvements pour créer de l'énergie sans fil et sans batterie. Didier Forget, le directeur général d'Enerbee est l'invité de "La nouvelle éco" ce mardi sur France Bleu Isère.

Expliquez-nous d'abord ce qu'est un micro-générateur ? 

Un micro générateur, ça prend l'énergie de l'environnement et dans le cas présent c'est de l'énergie magnétique, piézoélectrique qu'on transforme en électricité pour que les objets connectés n'aient besoin ni de fil ni de batterie. C'est ça l'enjeu. Les piles, c'est toujours un problème pour les exploitants : on est obligé de les remplacer tous les ans ou tous les 2 ans. Ce n'est pas terrible pour l'environnement en terme de recyclage. Donc, cette solution innovante permet de créer de l'électricité sans fil et sans batterie et dure à peu près 10 ans. C'est donc plus de convivialité, une réduction des coûts,  et pas de maintenance.

Vos clients sont des professionnels, pas des particuliers ?

Oui, des professionnels. On est dans trois secteurs : le bâtiment intelligent dans des applications comme la ventilation -et la ventilation,  ça concerne aussi la qualité de l'air qui va être de plus en plus importante dans cette période post-covid, l'industrie 4.0 pour l'inventivité dans les process, et puis la mobilité avec des applications comme la SNCF. 

C'est un marché en pleine expansion ?

Le marché connecté, c'est à peu près 15 % de croissance. Vous imaginez 67 millions d'habitants en France,  on dit qu'on aura à peu près 30 objets connectés par personne. Donc ça veut dire, rien que pour la France,  2 milliards d'objets connectés. Cela peut être, dans le grand public, des enceintes connectées, des montres connectées. Nous, on est plutôt dans des applications professionnelles, par exemple les bouches d'aération, il y en a une dizaine chez vous à peu près. C'est un marché qui est moins visible pour le grand public mais qui est très important. 

Certains remettent en cause la nécessité de tous ces objets connectés, parce qu'ils vont de pair avec la 5G qui suscite des craintes pour la santé et l'environnement, est-ce que vous comprenez ces craintes, est-ce que vous les partagez ? 

La 5G,  c'est principalement pour le grand public et pour les portables. Nous on est dans des protocoles de communication qui sont des protocoles plus professionnels. Et donc, on n'est pas très touché par ce débat . 

________________________________________________

France Bleu est à vos côtés après la crise sanitaire et économique. Chaque jour à 7h15 dans "La nouvelle éco", votre radio s'intéresse à une entreprise ou un secteur d'activité. Comment se porte-il ? Comment se projeter dans l’avenir ?

Choix de la station

À venir dansDanssecondess