Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Dossier : La nouvelle éco

"La Nouvelle Éco" : à Issoudun, deux réparateurs de téléphones et d'ordinateurs s'associent

-
Par , France Bleu Berry

Auto-entrepreneurs, Mathieu Allouis et Kévin Bouarour ont réuni leurs savoir-faire au moment du déconfinement. Avec un credo commun : réparer plutôt que jeter.

Kévin Bouarour (au premier plan) et Mathieu Allouis
Kévin Bouarour (au premier plan) et Mathieu Allouis - La Nouvelle Éco

Tous deux sont auto-entrepreneurs : Mathieu Allouis, spécialisé dans l'informatique, et Kévin Bouarour dans la téléphonie. L'un et l'autre ont été très sollicités lors du confinement. Du jour au lendemain beaucoup de salariés sont passés au télé-travail et ont dû faire face à des pannes et des soucis divers. « Les gens avaient besoin de nous pour pouvoir continuer à travailler chez eux et être joignables », se souvient Mathieu Allouis. Cette situation leur a permis de maintenir leur niveau d'activité.

Des domaines d'activité proches

Issoldunois, tous deux se connaissaient et avaient pris l'habitude d'adresser à l'autre des clients pour des problèmes concernant son domaine de prédilection. Pendant le confinement a germé l'idée de s'associer : « On venait se voir, on se refilait du travail. À un moment on s'est dit que ce serait intelligent de se regrouper », explique Mathieu Allouis qui, jusqu'ici, se déplaçait à domicile.

Depuis début juin, il a installé son atelier dans la boutique de Kevin Bouarour boulevard Favreau à Issoudun où il peut désormais recevoir sa clientèle et faire, comme lui, de la vente de matériel neuf ou d’occasion. Ils envisagent de créer une entité nouvelle avant la fin de l'année, fusion de leurs deux micro-entreprises : ASCIII (Assistance, services et conseils en informatique et internet à Issoudun) et Ecofixphones.com. 

Une démarche éco-reponsable

Le fait qu'ils s'inscrivent tous deux dans une même démarche éco-responsable a également facilité leur rapprochement. « On est dans l'optique de réparer les appareils pour pas trop cher plutôt que de pousser le clients à en racheter de nouveaux, ce qui évite de jeter des composants électroniques qui peuvent encore servir », résume Mathieu Allouis. Et tous deux ne manquent pas d'idées pour proposer à l'avenir de nouveaux services à leur clientèle.

Choix de la station

À venir dansDanssecondess