Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Dossier : La nouvelle éco, comment le coronavirus bouleverse l’économie

La Nouvelle Éco : à Issoudun, Tonnerre production prépare sa convention métal

-
Par , France Bleu Berry

Organisatrice d'événements musicaux, l’association Tonnerre production ne baisse pas les bras. Elle planche sur une édition en ligne de sa convention métal fin avril.

L'édition 2020 avait réuni un millier de fans de métal
L'édition 2020 avait réuni un millier de fans de métal - Tonnerre production

Il fallait une réponse face aux questionnements des métiers du spectacle. La ministre de la culture en a apporté une", réagit Joffrey Deriaud, directeur de l’association Tonnerre production dont le siège est à Issoudun, suite à la décision de Roselyne Bachelot-Narquin d'autoriser les festivals d'été avec une jauge maximale de 5000 spectateurs assis. "Dans  un festival, ce qui coûte le plus cher, c’est le temps de travail qui a  lieu en amont, poursuit-il. Plus on annule tard, plus cela coûte cher."

L’annulation du Issoudun Reggae Temple 

Cette raison avait poussé l’association à annuler en août dernier la 8e édition de son festival de reggae prévue en octobre à Issoudun après que la crise sanitaire ait empêché la tenue des festivals de l’été. “Il y a les acomptes à verser aux artistes qui représentent 30 à 50 % de leur cachet, explique Joffrey Deriaud. Dans le même temps, nous avions peu de billetterie. Il était donc préférable de renoncer pour ne pas se mettre en danger financièrement.”

Organisatrice de concerts dans le Berry depuis 2012, l’association avait eu plus de chance quelques mois plus tôt avec la convention Firemaster à Châteauroux. Cet événement hybride dédié à la culture métal, à mi-chemin entre le festival et le salon, avait eu lieu du 21 au 23 février, trois semaines avant le premier confinement. “Nous avons eu beaucoup de chance, reconnaît-il. C’était une première édition. Si on n’avait pas pu la faire, le projet serait sans doute mort dans l’œuf.” 

Les Wampas, tête d'affiche de l'édition 2021 du Firemaster
Les Wampas, tête d'affiche de l'édition 2021 du Firemaster - Youri Lenquette

Programmée du 30 avril au 2 mai prochains, la seconde édition pourra-t-elle avoir lieu ? Le directeur de Tonnerre production ne se fait guère d’illusions : “On est toujours dans une période critique avec des concerts tests prévus en mars et avril à Paris et Marseille”. Pour autant, il a exclu l’hypothèse d’un report en fin d’année : “Rien ne dit que la période sera plus rassurante !” 

Des concerts filmés sans public

L’association planche donc sur une édition dématérialisée. Les groupes programmés, dont les Wampas, viendraient jouer à Châteauroux mais sans public. Les concerts seraient filmés et diffusés en streaming. Il en irait de même pour les conférences et les autres animations. Mais cette décision engendre des frais supplémentaires avec le recours à de nouvelles équipes techniques dédiées aux captations et une connexion internet renforcée. La mise en place d’une billetterie payante pour accéder aux contenus en ligne est à l’étude. 

Il faut que l’on fasse quelque chose, ça nous brûle les doigts”, confie Joffrey Deriaud. Depuis mars 2020, les deux salariés en CDI de l’association ont conservé une activité partielle sur 30 % de leur temps de travail “pour que ce ne soit pas trop dur psychologiquement”. Deux CDD ont été recrutés pour trois mois afin de préparer cette 2e convention Firemaster. Tonnerre production s'appuie sur l’aide de partenaires publics et privés et notamment du Centre national de la musique. 

Choix de la station

À venir dansDanssecondess