Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour

LA NOUVELLE ÉCO : à la Châtre, les formations aux métiers de la pierre se poursuivent à FOREPABE

-
Par , France Bleu Berry

Fermé au printemps, le centre de formation aux métiers de la pierre FOREPABE à La Châtre reste ouvert avec les précautions d’usage. Une nouvelle formation - maçonnerie bâti ancien - peine cependant à démarrer.

Les formations se poursuivent malgré le reconfinement
Les formations se poursuivent malgré le reconfinement - FOREPABE

Privilégier les cours à distance ? Difficile quand il s’agit des métiers de la pierre. “Nous avons très peu de cours théoriques. Nos formations sont vraiment basées sur la pratique”, explique Benjamin Bignet, un des encadrants chez FOREPABE (Forepabe pour FOrmation pour la REstauration du PAtrimoine en BErry) à La Châtre. Créé en mars 2001, ce centre de formation est spécialisé dans les métiers de la pierre et la restauration du patrimoine architectural. Ses locaux sont situés dans un ancien abattoir à l’architecture de caractère. 

FOREPABE dispense trois formations : sculpteur sur pierre ornemaniste, tailleur de pierre et maçon. Depuis octobre, il en propose une quatrième : maçon bâti ancien. Peu connue et plus ciblée sur un public local, celle-ci ne fait pas encore le plein. Les stagiaires qui s’inscrivent chez FOREPABE sont principalement des demandeurs d’emploi et des personnes en reconversion professionnelle ou en perfectionnement. Deux sessions sont organisées dans l’année mais des entrées différées sont possibles.

De l’espace dans les ateliers

Contrairement au printemps, où le centre de formation avait dû fermer ses portes pendant deux mois décalant d’autant la session en cours, il est cette fois autorisé à rester ouvert dans le respect des gestes barrière. Si l'espace ne manque pas dans les ateliers, la distanciation est parfois difficile quand il s'agit de montrer un geste technique. La capacité d’accueil est, elle, restée identique. Malgré le contexte lourd d’incertitudes, les stagiaires ne rencontrent pas pour le moment de difficultés à trouver des entreprises pour les accueillir. 

C'est au pied du mur que l'on voit les stagiaires de FOREPABE !
C'est au pied du mur que l'on voit les stagiaires de FOREPABE ! - FOREPABE

La plupart d’entre eux trouve du travail à l’issue de leur session. Le centre de formation reçoit fréquemment des appels d’entreprises à la recherche de main d’œuvre même si c’est un peu moins vrai depuis le reconfinement. Quoi qu’il en soit, FOREPABE continue de former en prévision du redémarrage de l’activité dans le bâtiment. Une façon de préparer l’avenir.

Choix de la station

À venir dansDanssecondess