Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour

La Nouvelle éco : à La Souterraine, Publilogic s'en sort "pas trop mal" après ces deux confinements

-
Par , France Bleu Creuse

L'atelier publicitaire Publilogic, vient d'emménager dans des locaux flambant neufs, dans la zone d'activité de la Prade, à La Souterraine. Les deux confinements ont un peu ralenti l'activité de l'entreprise, mais le gérant reste optimiste.

Les nouveaux batiments de l'entreprise Publilogic
Les nouveaux batiments de l'entreprise Publilogic - Publilogic

A La Souterraine, l'entreprise Publilogic s'offre de nouveaux locaux, malgré le contexte économique très tendu. Cet atelier publicitaire fait des autocollants, des banderoles, des kakemonos, ou encore du siglage de véhicules.  Après 8 ans passés dans la pépinière d'entreprises du Pays sostranien, la société vole de ses propres ailes. Elle vient de déménager dans des locaux qui lui sont propres, situés dans la zone d'activité de la Prade, près de la Nationale 145.  Le pari peut sembler osé vu la conjoncture, mais Stéphane Ravignot, le gérant n'est pas très inquiet : "Le projet était lancé depuis longtemps, et pour le moment ça ne se passe pas trop mal"

2020 : sans doute une année en régression d'activité

Depuis la création de Publilogic en 2012, le chiffre d'affaire a toujours été en progression. 2020 sera sans doute la première année où Stéphane Ravignot connaîtra une régression d'activité. "Le premier confinement a été brutal. Ça a été deux mois compliqués à gérer, et compliqués pour le chiffre d'affaire, explique-t-il, le deuxième confinement a été un peu moins brutal car on était un peu mieux organisé".

Stéphane Ravignot se sent quand même chanceux comparé à certains collègues : "L’événementiel est plus impacté, mais comme ce n'est pas l'activité principale à Publilogic, nous avons pu lisser les commandes". 

L'entrepreneur espère une reprise rapide : "A la fin du premier confinement l'activité est repartie quasiment sur des chiffres normaux. J'espère que ça fera pareil à la fin du deuxième", conclut-il. 

Choix de la station

À venir dansDanssecondess