Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Dossier : La nouvelle éco, comment le coronavirus bouleverse l’économie

La Nouvelle Eco - A Limoges, la start up El Smartgrid électrisée par la crise sanitaire

-
Par , France Bleu Limousin

Pour la start up El Smartgrid, fondée en 2018 à Limoges, le monde de demain est celui où on consomme moins d'énergie et où on produit sa propre électricité. Une tendance justement dopée par la crise, ce qui ouvre de belles perspectives de développement à l'entreprise.

Charlotte Teyssier et Carles De Andres Ruiz, cofondateurs de la start up Limougeaude El Smartgrip, prêts à livrer et installer un système de stockage d'électricité photovoltaïque.
Charlotte Teyssier et Carles De Andres Ruiz, cofondateurs de la start up Limougeaude El Smartgrip, prêts à livrer et installer un système de stockage d'électricité photovoltaïque. - © El Smartgrid

L'année 2021 s'annonce prometteuse pour la start up El smartgrid, basée sur la technopole Ester, à Limoges. Créée en 2018, elle accompagne des entreprises et des collectivités vers la transition énergétique, avec un double objectif : consommer moins d'énergie et produire sur place l'électricité utilisée. Une auto-régulation et une auto-consommation de plus en plus demandées depuis le début de la crise sanitaire, selon Carles De Andres Ruiz, co-fondateur et responsable du développement commercial de El Smartgrid.

Le confinement et télétravail comme révélateurs

Durant le printemps 2020, lors du premier confinement de nombreuses entreprises ont découvert que leurs factures d'électricité ne baissaient pas, alors que les usines ou les bureaux étaient parfois vides. Une situation qui en a poussé certaines à traquer le gaspillage d'énergie, en faisant appel à El Smartgrid. "Ça a aussi donné, à beaucoup d'entreprises et de collectivités, l'envie de développer l'énergie solaire photovoltaïque en auto-consommation" ajoute Carles De Andres Ruiz.

El Smartgrid accompagne justement des projets d'installation de panneaux solaires, mais aussi de batteries afin de stocker l'électricité produite, pour l'utiliser au moment où il y en a besoin. Le but n'est pas de vendre cette énergie, en la réinjectant sur le réseau, mais bien de l'utiliser sur place. 

Adapter les utilisations à la production

Pour que la démarche soit cohérente, la start up aide également ses clients à adapter leur consommation, en fonction de la production d'énergie solaire. "Par exemple, au lieu de fonctionner la nuit, un ballon d'eau chaude sanitaire peut fonctionner pendant la journée, quand il y a beaucoup d'ensoleillement et une production beaucoup plus forte d'électricité photovoltaïque" précise le co-fondateur de El Smartgrid.

L'entreprise a aussi développé un logiciel complémentaire aux compteurs connectés, comme Linky ou les compteurs spécifiques installés dans les PMI et PME, pour analyser les besoins et trouver des pistes permettant d'adapter et de réduire la consommation.

Tous les bâtiments peuvent devenir des micro-centrales électriques

D'après Carles De Andres Ruiz, il y a une prise de conscience de plus en plus forte de l'importance de réduire le gaspillage, tout en participant, chacun à son échelle, à la production d'électricité. Une tendance qui ouvre des perspectives de développement très intéressantes pour El Smartgrid. L'équipe, actuellement composée de quatre personnes, pourrait embaucher dans les prochains mois.

Choix de la station

À venir dansDanssecondess