Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour

La nouvelle éco : à Montpellier, Koovea aide les transporteurs de vaccins contre le Covid-19

-
Par , France Bleu Hérault

Grâce à sa technologie de suivi de température, la start-up montpelliéraine Koovea aide les transporteurs à acheminer les vaccins contre le Covid-19. Forte de ce pic d'activité, elle va faire une levée de fonds pour doubler ses effectifs. Une chronique en partenariat avec ToulÉco Montpelllier.

L'activité de l'entreprise Koovea a augmenté de 15 à 20% avec l'arrivée des vaccins contre le Covid-19.
L'activité de l'entreprise Koovea a augmenté de 15 à 20% avec l'arrivée des vaccins contre le Covid-19. - Koovea

La start-up Koovea, basée à Montpellier, commercialise des appareils, équipés de capteurs, qui permettent de suivre la température de produits qui nécessitent des conditions climatiques spécifiques, dans le domaine de l'agroalimentaire et celui de la santé. L'entreprise travaille aujourd'hui sur le stockage et le transport des vaccins contre le Covid-19. Celui développé par les laboratoires Pfizer et BioNTech nécessite une température de -70°C.

Acheminer les vaccins vers des hôpitaux et des cliniques

Depuis le mois de janvier, de plus en plus d'entreprises utilisent leur appareil en ce sens, partout en France. "Il y a d'abord les transporteurs qu'on accompagnait déjà, pour le transport de dons du sang et d'organe, explique Yoann Caboni, cofondateur de la start-up Koovea. On compte aussi des hôpitaux et des cliniques. Et puis, de nouveaux clients sont arrivés." Ces entreprises sont toutes privées. 

"Aux mois de janvier et de février, on a eu beaucoup de commandes dans l'urgence, car personne n'était prêt." - Yoann Caboni, cofondateur de l'entreprise Koovea.

Pour l'instant, Koovea ne travaille pas avec l'État ou les ARS (Agences régionales de santé). "Ils ne nous ont pas encore sollicités, indique l'entrepreneur de 30 ans. Et, de notre côté, on a beaucoup de mal à entrer en contact avec eux. On n'a pas encore trouvé la bonne porte d'entrée..."

Alerter en cas de conditions climatiques inadaptées

L'appareil développé par Koovea a permis de prévenir des transporteurs en cas de problème. "Par exemple, certains utilisaient du carton pour tenir les vaccins dans une caisse de transport, détaille Yoann Caboni. Mais comme c'est une matière cartonnée, petit à petit, la température a augmenté dans la caisse. Le transporteur a été alerté avant que la température ne dépasse un seuil critique."

Depuis le mois de janvier, l'activité de la start-up, déjà en bonne santé, a augmenté de 15% à 20%. "Ça a fait mal à nos stocks, mais dans le bon sens", rit Yoann Caboni. L'entreprise prévoit de faire une levée de fonds accompagner cette croissance. Elle veut doubler ses effectifs et espère, d'ici deux ans, travailler à l'international.

Interview avec Yoann Caboni, cofondateur de la start-up montpelliéraine Koovea.

Choix de la station

À venir dansDanssecondess