Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Dossier : La nouvelle éco : comment le coronavirus bouleverse l’économie

La nouvelle éco : à Paron, le site de Prysmian se lance dans la fabrication de câbles chauffants antigel

-
Par , France Bleu Auxerre

Pour lutter contre les dégâts du gel, il y a plusieurs méthodes : la bougie, le brasero ou encore l'aspersion... Les câbles chauffants sont moins connus, et pourtant ils ne datent pas d'hier. A Paron, le site de Prysmian s'est lancé dans cette fabrication pour répondre à la demande des vignerons.

Le site de Paron du groupe Prysmian s'est lancé dans la réalisation de câbles chauffants antigel depuis 2019.
Le site de Paron du groupe Prysmian s'est lancé dans la réalisation de câbles chauffants antigel depuis 2019. - Prysmian Group France

L'entreprise Prysmian, basée à Paron et Gron dans l'Yonne, ne connaît pas la crise du coronavirus. C'est en substance ce qu'assure Fabien Queffelec, responsable Industrie et Spécialité du groupe. "La société a su bien s'adapter, ce qui a limité l'impact sur nos productions. Le site de Paron a fonctionné pendant presque toute la période Covid-19, ce qui nous a permis de mettre en place très peu d'activité partielle." Le site icaunais qui emploie 280 salariés, produit des câbles dans des domaines très variés, comme le nucléaire ou la défense. 

Des retours de vignerons positifs

Et pour diversifier son activité, Prysmian s'est lancé la fabrication de câbles chauffants antigel, sur le site de Paron, depuis 2019. "Nous avons été sollicités par plusieurs vignerons du Chablisien. Ils cherchaient des solutions pour faire face au gel puisque depuis plusieurs années ces épisodes se répètent". Des tests ont été effectués sur trois hectares de parcelles et Prysmian s'apprête désormais à lancer la phase industrielle. 

A Maligny, le vigneron Daniel Séguinot est un adepte. Basé dans le Chablisien, il possède 26 hectares de vignes dont un hectare et demi protégé par ces câbles chauffants. Il a investit 35 000 euros dans ces câbles, garantis 25 ans. "L'argument économique, il est tout trouvé ! Cela rentabilise cinq à six nuits passées à installer des bougies." Fixés sur le fil de palissage : ces câbles en cuivre réchauffent la sève pendant les nuits de gel. La température peut aller jusqu'à seize degrés. De quoi assurer des nuits de sommeil sereines à Daniel Séguinot, qui a décidé de déployer encore quinze kilomètres de câbles sur une deuxième parcelle de vigne l'année prochaine. 

Choix de la station

À venir dansDanssecondess