Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Dossier : La nouvelle éco

La nouvelle éco : à Parthenay, des food trucks réunis sur un rond-point pour proposer à déjeuner

-
Par , France Bleu Poitou

A Parthenay dans les Deux-Sèvres, trois propriétaires de food trucks ont décidé depuis ce lundi 22 février de se retrouver le midi au même endroit, en fonction de leurs disponibilités, pour proposer de la vente à emporter.

Les food trucks sont installés sur le rond-point du marché aux bestiaux de Parthenay
Les food trucks sont installés sur le rond-point du marché aux bestiaux de Parthenay © Radio France - Noémie Guillotin

Ce lundi 22 février, deux roulottes sont stationnées au rond-point du marché aux bestiaux de Parthenay. Une rouge, "Les Crêpes d'Isa" et une blanche, "Sam's burger". "L'idée c'est de faire manger quelque chose de chaud, par exemple le lundi une crêpe, le mardi une pizza, le mercredi un burger, la diversité en fait. Je pense que plus on propose, plus on a de chance d'attirer les gens vers nous plutôt que de travailler isolé, chacun de son côté", explique Stéphane Boisumeau, propriétaire du food truck "Pizza d'ici" à l'origine de l'initiative qui sera présent lui du mardi au vendredi.

C'est nécessaire, on n'a pas le choix, il faut trouver des solutions innovantes et qui nous rassemblent les uns les autres - Stéphane Boisumeau, propriétaire du food truck "Pizza d'ici"

Le site n'a pas été choisi par hasard. Le rond-point du marché aux bestiaux, près du campus des métiers, est sur l'axe Poitiers-Nantes. "Il y a beaucoup de véhicules qui passent", se réjouit Sam Dandin, patron du restaurant "l'El Dorado" à Pompaire. Pour faire face à la fermeture de son restaurant, il a lancé un bus, "Sam's Burger", et un food truck plus petit qui sortait seulement le soir.

Alexis Fradin attend les clients dans la toute nouvelle roulotte de "Sam's Burger"
Alexis Fradin attend les clients dans la toute nouvelle roulotte de "Sam's Burger" © Radio France - Noémie Guillotin

Mais avec le couvre-feu à 18 heures, tout a été chamboulé. Alors participer à cette initiative, "c'est pour essayer de garder l'entreprise et le personnel qu'on a. On est sept. Pour l'instant on ne joint pas les deux bouts. Sur toutes la société, je perds en moyenne 5000 euros par mois, malgré les aides", déplore le restaurateur, un peu colère. "On nous a demandé d'investir pour faire du "à emporter" et du jour où on l'a fait on nous a mis en couvre-feu. Et donc le emporter le soir ne tient plus puisque les gens n'ont pas le droit de venir, à moins de pouvoir livrer".

Le restaurant est fermé, il y a toujours les charges et pour joindre les deux bouts c'est très compliqué - Alexis Fradin, employé de l'El Dorado

Ce manque à gagner lié au couvre-feu Isabelle Grillet, des "Crêpes d'Isa", qui s'est lancée en juillet 2020, le ressent aussi fortement. "Avant le couvre-feu, je faisais les soirs. Là je ne les fais plus. Je n'ai pas réussi à mettre en place un service de livraison. Le chiffre d'affaires diminue de moitié".

Les premiers sont contents de trouver des restaurateurs ambulants, comme Jordan venu avec ses copains du campus des métiers de l'autre côté du rond point. "Le Mc Do comme c'est qu'au drive il y a plus de monde donc on y va pas. Alors ça c'est très bien. C'est local et c'est très bon", lance le jeune homme. 

D'autres food trucks pourraient-ils rejoindre l'aventure ? "On va développer les choses tout en restant raisonnable. On veut qu'il y ait diversité mais on ne veut pas que ce soit la foire aux food trucks. Et on veut rester aussi sur une ligne de qualité", précise Stéphane Boisumeau, de "Pizza d'ici".

Vous avez repéré ou imaginé une solution pour améliorer le quotidien autour de chez vous ? Vous avez identifié des besoins locaux et vous avez des idées pour y répondre ? Avec “Ma solution”, France Bleu vous donne la parole : partagez votre expérience, signalez les initiatives les plus utiles, faites vos propositions et donnez votre avis sur celles des autres. La solution, c’est vous !

Pour afficher ce contenu Make org, vous devez accepter les cookies Mesure d'audience.

Ces cookies permettent d’obtenir des statistiques d’audience sur nos offres afin d’optimiser son ergonomie, sa navigation et ses contenus. 

Gérer mes choix

Choix de la station

À venir dansDanssecondess