Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour

La nouvelle éco : à Pontoise-Lès-Noyon, la promesse de mandat déjà tenue grâce au plan de relance

-
Par , France Bleu Picardie

Le plan de relance de l'Etat aide les entreprises mais aussi les collectivités comme les agglomérations ou les communes. Les sommes peuvent être symboliques ou conséquentes, le but étant de faire travailler les entreprises locales pour faire repartir l'économie.

Le maire de Pontoise-lès-Noyon, Jacques Soufflet (à droite) et son premier adjoint, dans une salle de classe de l'école municipale qui va être totalement rénovée grâce au plan de relance.
Le maire de Pontoise-lès-Noyon, Jacques Soufflet (à droite) et son premier adjoint, dans une salle de classe de l'école municipale qui va être totalement rénovée grâce au plan de relance. © Radio France - Marine Chailloux

On évoque souvent le plan de relance de l'Etat pour aider les entreprises. Mais pour retrouver une croissance économique, le plan de relance, c'est aussi une aide aux agglomérations ou aux mairies. Les sommes peuvent être symboliques ou conséquentes, le but étant de faire travailler les entreprises locales pour faire repartir l'économie après la crise sanitaire du Covid-19. Exemple à Pontoise-Lès-Noyon (Oise), petite commune de 460 habitants qui va pouvoir rénover totalement son école cet été.

Réécoutez la nouvelle éco : à Pontoise-Lès-Noyon, la promesse de mandat déjà tenue grâce au plan de relance

Dans cette établissement de deux classes, tout est resté dans son jus. Fenêtres, portes, isolation thermique ou phonique, électricité, éclairage, tout est à refaire. Un vaste chantier de 173 000 euros pour lequel la ville ne paiera que 20% du prix. Avec le plan de relance, l'Etat prendra en charge 50% (le reste est payé par les autres collectivités comme le département). Elle pourra faire ses travaux cet été et honorer sa promesse de campagne. Sans le plan de relance, il lui aurait fallu tout un mandat, au minimum, pour rénover le bâtiment.

Mais la main d'oeuvre manque dans les entreprises du bâtiment. L'équipe municipale de Pontoise-Lès-Noyon est parvenue à anticiper et à bloquer le chantier dans son agenda estival, mais pour d'autres travaux, les collectivités subissent des retards de plusieurs mois. Sans parler de la pénurie de matières premières.

Pour bénéficier du plan de relance, les collectivités doivent remplir un des trois critères suivant : la résilience sanitaire, la sauvegarde du patrimoine ou la rénovation énergétique. Dans l'Oise, l'Etat va ainsi financer des maisons de santé à Liancourt ou Chambly, l'aménagement d'une voie verte à Beauvais ou encore la rénovation de plusieurs châteaux. 

Choix de la station

À venir dansDanssecondess