Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour

La nouvelle éco : à Quimper, le cabinet InnovaPI protège les idées de génie

-
Par , France Bleu Breizh Izel

Tangui Derriennic, conseiller en propriété industrielle, a créé le cabinet InnovaPI à Quimper en janvier. Son but : aider à protéger les inventions grâce aux brevets.

Tangui Derriennic a créé "InnovaPI" en janvier dernier, son cabinet compte déjà une quarantaine de clients.
Tangui Derriennic a créé "InnovaPI" en janvier dernier, son cabinet compte déjà une quarantaine de clients. - Océane Théard

On n'imaginerait pas que dans le petit bureau de Tangui Derriennic, des idées de génie se cachent un peu partout. "Là c'est un filtre 3D, donc quand on l'applique ça permet d'avoir une vision tout en 3D. Ici, c'est le brevet sur les trois fûts à l’intérieur d'une table, ça permet de se servir soi-même."

Son métier, c'est d'aider son client à protéger son innovation. Et cela passe par le dépôt d'un brevet auprès de l'INPI, l'Institut national de la propriété intellectuelle. "L'objectif c'est d'avoir un monopole d'exploitation. On a un droit d'interdire à n'importe qui de reprendre et de faire la même chose que nous. Et on a droit de lui dire non mais on a aussi le droit de lui dire oui, mais on veut bien que tu le refasses, moyennant des royalties."

Savoir traquer les contrefaçons

Une partie du travail de Tangui Derriennic, c'est donc de traquer les imitateurs qui ne respecteraient pas les règles. Et pour cela il faut déceler les ressemblances et les différences entre le produit de base, et la copie, afin de pouvoir prouver, ou non, qu'il s'agit bel et bien d'une contrefaçon. 

"Ça par exemple c'est des leurres de pêche, où il y a des contrefaçons potentielles. Par exemple on a un leurre de pêche, et à droite on a un autre leurre de pêche, c'est exactement la même boîte sauf que c'est écrit différemment. C'est la même technique. Concrètement, c'est un fournisseur chinois qui a vendu à droite à gauche et qui n'a pas respecté les règles."

Les innovations sur lesquelles je travaille viennent de beaucoup de secteurs différents comme l'aéronautique ou l'agroalimentaire" explique Tangui Derriennic.
Les innovations sur lesquelles je travaille viennent de beaucoup de secteurs différents comme l'aéronautique ou l'agroalimentaire" explique Tangui Derriennic. - Océane Théard

Le brevet qu'élabore le conseiller quimpérois avec ses clients agit comme un cadenas, qui certifierait, que c'est bien vous l'inventeur de tel ou tel objet. Mais pour encore plus verrouiller son idée de génie, le mieux est d'encore de garder tout le procédé secret. "La meilleure protection c'est la boîte noire. C'est le secret. L'exemple-type c'est le secret de Coca-Cola où personne ne sait comment ça fonctionne."

"InnovaPI" compte pour l'instant une quarantaine de clients. Mais Tangui Derriennic compte bien voir arriver sur son bureau les innovations mûries pendant les confinements.

Choix de la station

À venir dansDanssecondess