Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Dossier : La nouvelle éco, comment le coronavirus bouleverse l’économie

La nouvelle éco : à Quimper, une nouvelle propriétaire pour la mercerie Guillaume

-
Par , France Bleu Breizh Izel

Valérie Lecerf-Livet a décidé, il y a trois mois, de racheter la mercerie Guillaume. Un rêve pour cette Quimpéroise qui fréquente les lieux depuis son enfance, mais aussi un défi, car ouvrir un commerce en temps de pandémie n'a rien d'un long fleuve tranquille.

Cette mercerie mythique, située en plein cœur du centre-vile quimpérois, est une des plus anciennes du Finistère.
Cette mercerie mythique, située en plein cœur du centre-vile quimpérois, est une des plus anciennes du Finistère. - Valérie Lercerf-Livet

L'ancienne mercerie Guillaume est en pleins travaux. De grandes bâches recouvrent les présentoirs de boutons multicolores, et les coups de marteau retentissent à intervalles réguliers. Pourtant, Valérie Lecerf-Livet, la nouvelle propriétaire des lieux, imagine déjà l'agencement de la boutique. "Alors ici je vais faire un coin mercerie, la rubanerie sera ici, et tout ce qui est fils par là…" Il y a trois mois, un article de presse apprend à cette conseillère municipale quimpéroise que la mercerie va fermer, faute de repreneur. Valérie se lance donc au défi de racheter cette "maison" comme elle l'appelle.  

"On fait partie de la liste des commerces essentiels"

Mais ouvrir un commerce en pleine pandémie n'est pas chose facile, et les nouvelles annonces du président de la République ont un peu bousculé ses plans. "Je pensais rouvrir la semaine du 26 avril qui correspondait à la semaine des vacances donc j'avais à peu près 15 jours/trois semaines de congés, où c'est le lancement de la saison, les touristes qui font partie de la clientèle. Il y aura une forme d'interrogation concernant le chiffre d'affaires." 

Heureusement pour Valérie, les merceries font partie des commerces essentiels. "J'ai vérifié que ce soit un commerce essentiel, c'en est un. C'est notamment sur la liste [du gouvernement] depuis le mois de février dernier. Et lors du deuxième confinement c'était ouvert, j'oserais dire merci aux élastiques, pour la confection des masques. Mais on fait partie de la liste des commerces essentiels. Je pense à une de mes collègues à côté qui a rouvert le 1er avril, et qui se retrouve avec sa boutique fermée. J'ai plus des pensées pour les commerçants dans cette situation."

Après deux semaines de travaux, la nouvelle "Mercerie des Ducs" devrait pouvoir accueillir ses clients la semaine du 19 avril.
Après deux semaines de travaux, la nouvelle "Mercerie des Ducs" devrait pouvoir accueillir ses clients la semaine du 19 avril. - Valérie Lecerf-Livet

Une histoire de famille et de continuité

Valérie Lecerf-Livet connaît les recoins de la boutique par cœur et pour cause: "J'y venais avec mes grands-mères, j'y venais avec Maman depuis que je suis petite, voilà je suis toujours venue ici. On va oser dire que c'est une histoire de famille, une histoire de continuité." Bientôt les murs centenaires de la mercerie connaîtront une nouvelle génération d'amoureux de boutons, d'ourlets et de fils. Valérie a déjà beaucoup de nouveaux projets : un étage de la boutique dédié à des cours de couture ou, pourquoi pas, à des boutiques éphémères. La mercerie a donc de beaux jours devant elle. 

Après un peu plus de deux semaines de travaux, de la peinture à l'électricité, la nouvelle "Mercerie des Ducs" devrait ouvrir ses portes la semaine du 19 avril. 

Choix de la station

À venir dansDanssecondess