Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Dossier : La nouvelle éco, comment le coronavirus bouleverse l’économie

La nouvelle éco : à Rennes, quelques sportifs sont de retour à Fitness Park

-
Par , France Bleu Armorique

Les salles de sport ont la possibilité de rouvrir pour certains publics cibles depuis plusieurs semaines maintenant. A Rennes et Montgermont, l'enseigne Fitness Park a choisi de rouvrir ses portes malgré l'impossibilité d'accueillir tous ses habitués.

Le Fitness Park de Rennes - Liberté a rouvert ses portes début avril
Le Fitness Park de Rennes - Liberté a rouvert ses portes début avril © Radio France - François Rauzy

A l'accueil du Fitness Park situé boulevard de la Liberté à Rennes, un employé vérifie les certificats médicaux des nouveaux entrants. Depuis un décret datant de début avril, les publics qui peuvent être accueillis dans les salles de sport sont les suivants : les mineurs, les personnes en possession d'un certificat médical spécifique pour la pratique du sport, les sportifs de haut niveau ou les personnes en formation dans les métiers du sport.

Les salles de sport peuvent donc décider de rouvrir, elles ne le font pas toutes, mais chez Fitness Park, les salles de Montgermont et de Rennes ont repris l'accueil des clients depuis quelques semaines. La responsable d'exploitation des deux sites Stéphanie Pingeart s'explique : "On avait le souhait de revoir les clients, c'est la première chose. Mais aussi de remettre nos équipes en marche, c'est important, ils ont besoin de contact humain, de rencontrer des gens et de retrouver une activité tout simplement !"

Près d'une centaine de sportifs accueillis chaque jour

Et même si les sites ne sont accessibles qu'à certains publics, Stéphanie Pingeart a l'espoir de revoir ses habitués revenir massivement lorsque la situation sanitaire le permettra : "J'ai espoir que les gens prennent encore plus conscience qu'une activité sportive est nécessaire. On l'a vu pendant le premier confinement, beaucoup de gens ont fait de l'activité chez eux. D'ailleurs ce n'est pas forcément simple de se fournir en matériel dans les magasins de sport. Les gens ont pris conscience qu'ils avaient besoin d'activité pour aller mieux, et en plus ils avaient le temps." Aujourd'hui l'enseigne revendique une centaine de clients quotidiens environ à Montgermont et Rennes.

Chez Fitness Park comme dans toutes les salles de sport, des mesures sanitaires ont été mises en place : port du maque obligatoire, port de chaussures d'intérieur, serviette personnelle, les douches ne sont pas accessibles et une machine sur deux est condamnée.

Il a aussi fallu prendre des mesures concernant les abonnements, explique Stéphanie Pingeart : "Nos abonnés avaient la possibilité de suspendre leur abonnement le temps de la fermeture. Maintenant, les gens qui reviennent peuvent également décaler leur abonnement de plusieurs mois."

Aujourd'hui la responsable d'exploitation l'assure, les clients qui ont accès à ses établissements sont ravis d'y revenir, pour le sport mais aussi pour retrouver un endroit où sociabiliser.

Choix de la station

À venir dansDanssecondess