Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour

La Nouvelle Éco : à Saint-Amand Montrond, la Passerelle veut faire le lien avec les entreprises

-
Par , France Bleu Berry

Porté par la communauté de communes Cœur de France, la Passerelle à Saint-Amand-Montrond, a ouvert début janvier. Ce tiers-lieu abrite des salles de formation, un FabLab et un espace de cotravail.

Une des salles de la Passerelle
Une des salles de la Passerelle - La Passerelle

Installée dans une partie de l’ancienne imprimerie Bussière en centre-ville de Saint-Amand-Montrond, la Passerelle a été imaginée pour être un outil de développement économique au profit du territoire. Démarrés il y a un peu plus d’un an, les travaux ont permis de réhabiliter une partie de cette friche industrielle pour un montant global de 2,5 millions d’euros. La Covid a causé quelques semaines de retard pour la livraison du mobilier notamment. 

Le projet est porté par la communauté de communes Cœur de France. Le bâtiment de 1 300 m2 sur deux niveaux, qui a ouvert le 4 janvier, réunit quatre espaces : deux plateaux techniques dédiés à la formation, un FabLab et un espace de coworking comprenant une salle de réunion et trois bureaux indépendants et des locaux destinés aux Compagnons du devoir et du tour de France qui sont associés au projet.

Espace de co-working
Espace de co-working - La Passerelle

Une réponse aux besoins de formation

“On propose désormais sur le territoire une infrastructure qui répond aux besoins de formations qualifiées des entreprises locales”, se réjouit Geoffroy Cantat, vice-président de la communauté de communes, qui souligne que la distance constitue souvent un frein pour les candidats. La filière bois, la filière carton, les métiers du luxe et de l’art et la transformation agricole et agroalimentaire sont les quatre axes retenus. 

“Ça a un sens majeur d’ouvrir un tel lieu dans le contexte que nous connaissons”, estime M. Cantat. Les deux plateaux techniques de 170 et 700 m2 peuvent accueillir différentes machines-outils et sont par exemple équipées pour l’évacuation de la poussière. Elles peuvent être couplées avec des salles informatiques pour les cours théoriques. Ces espaces seront mis à la disposition d’organismes de formation ou d’entreprises. De leur côté, les compagnons du devoir, qui auront pignon sur rue, feront découvrir la diversité des métiers qu’ils représentent. Et un dossier va être déposé à la fin du mois pour que le lieu soit labellisé Campus connecté pour là encore faciliter l’accès aux formations.

Prochaine étape : une pépinière d’entreprises

De son côté, le FabLab met à disposition des porteurs de projets des imprimantes et un scanner 3D ainsi que des logiciels professionnels à destination des entreprises présentes sur le territoire qui cherchent à innover et à travailler en écosystème. Enfin, avec la Passerelle, Saint-Amand se dote d’un espace de cotravail à louer à la journée, la semaine ou au mois. Des personnes en déplacement et des start-ups pourront y être accueillies, première étape d’un projet de pépinière d’entreprises sur le site.

Choix de la station

À venir dansDanssecondess