Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Dossier : La nouvelle éco

La nouvelle éco : à Saint-Martin-d'Hères, un ancien parking souterrain bientôt transformé en champignonnière

-
Par , France Bleu Isère

Chaque jour, France Bleu Isère accompagne ceux qui font l'économie. Aujourd’hui, gros plan sur Champiloop, une entreprise qui exploite une champignonnière à Eybens dans les caves d'une ancienne brasserie et va bientôt en développer une deuxième dans un parking souterrain à Saint-Martin-d'Hères.

Champiloop à Eybens
Champiloop à Eybens © Radio France - Nathalie Malochet

Quand l'agriculture arrive jusqu'en cœur de ville ! C'est le principe de Champiloop, une jeune entreprise iséroise lancée il y a un an et qui cultive des champignons à Eybens, dans la métropole grenobloise. Maxime Boniface, co-fondateur de Champiloop était l'invité de la "nouvelle éco" de France Bleu Isère ce vendredi à 7h15.

Quel est le principe de Champiloop ?

Champiloop c’est une entreprise de l’agriculture urbaine qui fait de l’économie circulaire. Concrètement depuis plusieurs années il y avait une association à Eybens qui avait aménagé une ancienne glacière qui était utilisé par la brasserie de la Frise au début du XXe siècle pour affiner leurs bières, dans des caves, à flanc de coteaux. Un lieu où il fait naturellement froid et naturellement humide, ce qui est propice à la pousse des champignons. 

Du coup en 2016, cette association a réaménagé ce lieu en champignonnière pour y faire pousser des pleurottes et des shiitake (ou lentins du chêne). Avec mon associé, nous avons repris cette activité de manière professionnelle depuis un an, on travaille à temp plein à faire pousser nos champignons.

Comment fonctionne le principe d’une champignonnière  ? Les champignons ça ne pousse donc pas qu'en forêt ?

Alors le principe c’est de reproduire le cycle de la nature, mais en milieu fermé. Donc on va utiliser des substrats de paille, de sciure de bois. On introduit même des éléments qui permettent de recycler les bio-déchets. On injecte le tout à la racine du champignon, le champignon se nourrit des nutriments décomposés, de la matière organique, comme dans la forêt. Dès qu’il a colonisé le substrat, si on le met dans de bonnes conditions, quand il fait un peu froid avec de la ventilation, le champignon se met à pousser tout seul.

Votre nouveau projet d’une deuxième champignonnière doit voir le jour dans un parking souterrain à Saint-Martin-d’Hères, pourquoi ce lieu ?

On cherche à développer notre activité. Nous prônons l’autonomie alimentaire en augmentant notre capacité de production. On veut passer de 350 kg mensuels actuellement, à 1 tonne. Alors cet ancien parking en sous-sol est un lieu propice car il est plutôt bien isolé. Pour la culture des champignons, il n'y a pas besoin de la lumière du soleil. Du coup, quand on réfléchit à réhabiliter des lieux urbains désinfectés et à faire rentrer la nature et l’agriculture en ville, c’est vrai que les parkings c’est particulièrement bien adapté à la production de champignons.

Qui sont vos clients ? 

Alors on a deux types de clients. On a les restaurateurs quand même, et qu’on a hâte de retrouver, on a des épiceries, on a des coopératives. Et on a effectivement des particuliers qui passent par des AMAP, ou encore notre point de vente directe, tous les vendredis de 16 heures à 18h30 à Eybens, aux caves de la Frise. Tous les renseignements sont sur le site de Champiloop.

Pour afficher ce contenu Google Maps, vous devez accepter les cookies Mesure d'audience.

Ces cookies permettent d’obtenir des statistiques d’audience sur nos offres afin d’optimiser son ergonomie, sa navigation et ses contenus.

Gérer mes choix

________________________________________________

France Bleu est à vos côtés durant cette crise sanitaire et économique. Chaque jour à 7h15 dans "La nouvelle éco", votre radio s'intéresse à une entreprise ou un secteur d'activité. Comment se porte-il ? Comment se projette-t-il dans l’avenir ? 

Pour afficher ce contenu Make org, vous devez accepter les cookies Mesure d'audience.

Ces cookies permettent d’obtenir des statistiques d’audience sur nos offres afin d’optimiser son ergonomie, sa navigation et ses contenus. 

Gérer mes choix

Choix de la station

À venir dansDanssecondess