Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour

La Nouvelle Eco - A Sarroux-Saint Julien, en Haute-Corrèze, Blandine Delmas ouvre Paumes Vertes

-
Par , France Bleu Limousin

C'est une reconversion autant qu'un pari pour Blandine Delmas. A 37 ans, elle a ouvert début avril, un magasin 100% produits fermiers et circuits courts, baptisé "Paumes Vertes", à Sarroux-Saint-Julien, en Haute-Corrèze. Par conviction.

Blandine Delmas, dans le magasin Paumes Vertes
Blandine Delmas, dans le magasin Paumes Vertes - © Blandine Demas - Tous droits réservés

C'est une reconversion autant qu'un pari pour Blandine Delmas. A 37 ans, elle a ouvert début avril, un magasin 100% produits fermiers et circuits courts, baptisé "Paumes Vertes", à Sarroux-Saint-Julien, en Haute-Corrèze. 

Alors qu'elle travaillait l'an passé dans une école en tant qu'animatrice et coordinatrice des activités périscolaires, elle songeait "à faire autre chose" et a mené une réflexion, qui est devenu un projet, puis une création d'entreprise. "Je suis issue du milieu agricole, et j'ai aussi un bac professionnel agricole", précise-t-elle, ajoutant que le premier confinement et la crise sanitaire ont révélé qu'il était à ses yeux "_indispensable de travailler en direct avec les agriculteurs_, afin de valoriser davantage leurs produits, et de permettre à la population d'avoir tout sur place". 

Du 100% circuits-courts

D'où l'idée de ce magasin, qui centralise nombre de productions locales, ou régionales "car j'étends aussi mon périmètre sur certaines productions pour pouvoir proposer aussi une gamme de produits variée, qui réponde aux attentes et aux besoins de la population" explique Blandine Delmas. "Mais dans tous les cas je travaille en direct avec les producteurs, c'est 100% du circuit-court".

Est-ce qu'une telle structure, installée en zone rurale, peut être rentable ? "Je l'espère" s'enthousiasme en souriant la jeune femme, qui a de bonnes raisons d'être optimiste. "J'ai eu une très belle affluence à l'ouverture, et malgré le confinement, il y a du passage. Et là j'ai des personnes qui étaient déjà là à l'ouverture qui reviennent. Si cela reste comme ça, c'est plutôt positif", conclut Blandine Delmas. 

Choix de la station

À venir dansDanssecondess