Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Dossier : La nouvelle éco, comment le coronavirus bouleverse l’économie

La Nouvelle Éco : à Vatan, le sous-traitant dans l’électronique Siemel va investir plus d’un million d’euros

-
Par , France Bleu Berry

Sous-traitant pour l’aéronautique, la société Siemel à Vatan a réussi à rebondir. Avec l’aide de l’État, elle va s’agrandir pour être prête quand le secteur repartira.

La fabrication de cartes électroniques est l'une des deux activités de Siemel.
La fabrication de cartes électroniques est l'une des deux activités de Siemel. - Siemel

En février 2020, plusieurs cas positifs à la Covid 19 parmi les vingt-cinq salariés de Siemel entraînent la fermeture pour trois semaines de l’entreprise. L’activité ne reprend ensuite que très progressivement. “Notre carnet de commandes était plein, se souvient Bertrand Decrocq, à la tête de cette PME spécialisée dans l’électronique depuis mai 2019. Nous avons rattrapé notre retard au bout de six mois.” 

30 à 40 % de ses clients en Région Centre Val de Loire 

Siemel comprend deux sites : le premier à Vatan où sont produits des cartes électroniques et le second dans la commune limitrophe de Saint-Florentin où l’on fabrique des boîtiers et coffrets destinés à commander certaines actions. L'entreprise peut intervenir de la conception d’un projet - avec son bureau d’études - à la fabrication en série. Elle assure également un service après-vente de ses produits. 30 à 40 % de ses clients se trouvent en Région Centre Val de Loire et notamment dans l’aéronautique, un secteur où elle a toujours été très présente depuis la création de l’entreprise. 

Un savoir-faire reconnu depuis plus de trente ans.
Un savoir-faire reconnu depuis plus de trente ans. - Siemel

En tant que sous-traitant, Siemel a donc ressenti très rapidement le contre-coup de la crise dans l’aéronautique qui s’est traduit par des reports et annulations de commandes et un recul de l’activité de 20 %. Aujourd’hui  encore, il n’y a pas de redémarrage en vue même si le secteur ne reste  pas inactif avec la préparation de projets et leur chiffrage mais pas de  commandes sans doute avant plusieurs mois. “Heureusement, l’entreprise est solide, ça ne l’a pas mis en péril”, souligne Bertrand Decrocq. 

De nouveaux clients dans d’autres secteurs 

Elle a aussi réussi à trouver de nouveaux clients dans les secteurs de l’industrie, du médical et du transport pour lesquels elle travaillait déjà. “En novembre 2020, l’entreprise a retrouvé son niveau de commandes d’avant la crise en partie grâce à ces nouveaux clients. Nous avions connu une forte progression en 2019. Là, nous avons retrouvé le niveau de 2018 et nous avons de la visibilité sur les trois prochains mois”, se réjouit le chef d’entreprise. 

Cela tombe bien au moment où l’entreprise s’apprête à investir plus d’un million d’euros sur trois ans. Siemel manque en effet de place pour ses lignes automatisées. Elle va en profiter pour réunir ses deux sites. Le démarrage des travaux est prévu en fin d’année.  L’entreprise va bénéficier d’une aide de 400 000 euros dans le cadre du Fonds d’accélération des investissements industriels dans les territoires.Il faut investir pour pouvoir être prêt à accompagner nos clients quand ça va redémarrer. Nous avons besoin de pousser les murs et de nous réorganiser pour être plus efficaces. Dans le contexte actuel, il n’est pas évident de se lancer. L’aide de l’État est un vrai boost”, reconnaît Bertrand Decrocq.

Choix de la station

À venir dansDanssecondess