Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Dossier : La nouvelle éco

La nouvelle éco : Anthalys, spécialiste de la tôle et de l'usinage de précision résiste à la crise sanitaire

-
Par , France Bleu Auxerre

Les entreprises qui travaillent notamment pour l'aéronautique, ont subi la crise sanitaire. C'est le cas d'Anthalys à Monéteau. Elle réalise 12% de son chiffre d'affaire avec l’aéronautique.

Anthalys basée à Monéteau diversifie ses activités
Anthalys basée à Monéteau diversifie ses activités - Anthalys

Anthalys est installée à Monéteau. L'entreprise spécialiste de la tôle et de l'usinage de précision travaille pour l'aéronautique et emploie une  quarantaine de salariés. Jean-François Lemoine est le responsable.

Tout d'abord, souffrez vous de problèmes d'approvisionnement en matières premières, comme c'est le cas pour de nombreuses entreprises en ce moment ? 

Il y a une forte tension sur les tarifs, on constate des augmentations de prix de trente à cinquante pour cent. L'explication donnée est effectivement une pénurie sur le marché des métaux mais très sincèrement, on ne la ressent pas encore. J'ai l'impression que c'est un peu l'arbre qui cache la forêt. 

L'aéronautique a été très impactée par la crise sanitaire depuis un an. Votre chiffre d'affaires a baissé de dix pour cent par rapport à 2019. Est ce que c'est encore difficile aujourd'hui ?  

Effectivement, rien n'a redémarré et 12% de notre activité est partie en 2020. Néanmoins, les autres activités se portent à peu près correctement, que ce soit le secteur du médical, du pharmaceutique ou des biens d'équipement industriels. L'entreprise a préservé sa santé financière l'an passé et continue de la préserver en 2021. On a perdu le marché de l'aéronautique et le marché des biens d'équipement pour l'audiovisuel. Nous réalisons notamment des serveurs 4K et les salles de spectacle ne peuvent plus investir dans ce type de matériel. 

J'imagine que vous attendez avec impatience les annonces du gouvernement sur la réouverture de tous ces lieux et la reprise de l'activité dans ces secteurs ? 

Bien sûr, nous attendons avec impatience. Ce sont nos clients qui vont ensuite nous déclencher des commandes et aujourd'hui nous en manquons car ce mois d'avril a été très particulier avec la totalité de la France en congé en même temps. La plupart des parents étaient en vacances avec leurs enfants ou en télétravail. Du coup, ce mois d'avril a été très faible pour nous en terme de commandes. J'ai d'ailleurs pris la décision, puisque nous avons un cycle de fabrication de six à huit semaines de fabrication, de fermer Anthalys la semaine de l'Ascension car la charge de production n'est pas suffisante. 

Choix de la station

À venir dansDanssecondess