Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Dossier : La nouvelle éco

La nouvelle éco : après une levée de fonds record, la start-up Mirakl va se renforcer à Bordeaux

-
Par , France Bleu Gironde

255 millions d'euros : c'est la levée de fonds réalisée par Mirakl, un record pour une start-up française. L'entreprise spécialisée dans la création de places de marché en ligne va massivement recruter ces 3 prochaines années, notamment pour des postes d'ingénieurs à Bordeaux.

Philippe Corrot, cofondateur de la startup Mirakl
Philippe Corrot, cofondateur de la startup Mirakl © Maxppp - Vincent Isore

Le record établi par la startup Mirakl avec sa levée de fonds de 300 millions de dollars -environ 255 millions d'euros- lui a valu ce mercredi les félicitations sur Twitter du président de la République Emmanuel Macron. Implantée principalement à Paris, l'entreprise spécialisée dans la création de places de marché pour le commerce en ligne a récemment ouvert un bureau de Recherche et Développement à Bordeaux. Les fonds obtenus serviront notamment à recruter, dont des postes d'ingénieurs en Gironde. 

Pour afficher ce contenu Twitter, vous devez accepter les cookies Réseaux Sociaux.

Ces cookies permettent de partager ou réagir directement sur les réseaux sociaux auxquels vous êtes connectés ou d'intégrer du contenu initialement posté sur ces réseaux sociaux. Ils permettent aussi aux réseaux sociaux d'utiliser vos visites sur nos sites et applications à des fins de personnalisation et de ciblage publicitaire.

Gérer mes choix

Mirakl se charge de créer ces espaces en ligne où les entreprises, mais aussi leurs vendeurs partenaires, peuvent proposer des produits à la vente. L'entreprise a ainsi créé les espaces de vente en ligne (les "marketplace") de Darty, la FNAC ou encore Conforama.  Ce mercredi sur Franceinfo, le cofondateur de la startup Philippe Corrot a assuré que Mirakl était capable de rivaliser avec Amazon, l'une des plateformes les plus connues dans ce domaine. Avec une valorisation qui dépasse désormais largement le milliard de dollars, Mirakl entre dans le cercle des "licornes" françaises, aux côtés de Blablacar par exemple. 

Pour afficher ce contenu Twitter, vous devez accepter les cookies Réseaux Sociaux.

Ces cookies permettent de partager ou réagir directement sur les réseaux sociaux auxquels vous êtes connectés ou d'intégrer du contenu initialement posté sur ces réseaux sociaux. Ils permettent aussi aux réseaux sociaux d'utiliser vos visites sur nos sites et applications à des fins de personnalisation et de ciblage publicitaire.

Gérer mes choix

Que faire avec 300 millions de dollars ? Investir pour grandir, répond le cofondateur. Et pour grandir, Mirakl compte recruter massivement. "Cette technologie est construite par des ingénieurs, donc on va recruter 300 ingénieurs en France sur les 3 prochaines années" précise Philippe Corrot. "Mirakl est une entreprise française, elle va rester française. Le produit est 'made in France', l'intégralité de notre équipe de Recherche et Développement est répartie entre Paris et Bordeaux, un bureau qu'on a ouvert juste après le confinement." Paris et Bordeaux qui devraient donc se partager les 300 postes d'ingénieurs promis.  

Choix de la station

À venir dansDanssecondess