Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour

La nouvelle éco : au Cheylas, Lignoroc fabrique du béton avec du bois

-
Par , France Bleu Isère, France Bleu

Chaque jour, France Bleu Isère accompagne ceux qui font l'économie dans le département. Aujourd'hui la start-up Lignoroc. Installée au Cheylas dans le Grésivaudan, elle participe ce mardi au forum "5i" à Grenoble pour faire connaitre son béton "écolo" fabriqué à base de bois.

capture d'écran site officiel de Lignoroc
capture d'écran site officiel de Lignoroc - www.lignoroc.com

Remy Ischia, l'un des responsables de Lignoroc était l’invité de "la nouvelle éco" sur France Bleu Isère ce mardi à 7h15 à l'occasion de sa participation au forum "5i" de Grenoble, forum de l'innovation et des start-up. Lignoroc qui est lauréat du prix du public au forum.

Que venez-vous chercher au forum "5i" ?

Des sous, des financements, c'est l'objectif de notre présence à ce forum. Nous espérons trouver des fonds pour déménager, pour nous installer dans un nouveau site industriel plus grand que celui qu’on a aujourd’hui.

Votre concept c’est de faire du béton à partir du bois, comment est-ce possible ?

Le principe effectivement c’est un béton de bois. Le béton traditionnel, c’est du ciment, du sable, de l’eau et des graviers. Et bien nous, on enlève le gravier et le sable et on remplace ça par des copeaux de bois qui sont collés entre eux avec un additif naturel. Ce qui nous offre un produit 100 % naturel et par ailleurs tout aussi résistant que du béton traditionnel. Le bois absorbe les chocs de manière aussi efficace que le béton traditionnel.

Vous annoncez un béton avec un bilan carbone négatif ?

Nous stockons le CO2 à l’intérieur du matériau. Le bois vient de la forêt, pendant toute sa vie il a emmagasiné du CO2. Et nous, en travaillant le bois brut, on capte le CO2 qui était stocké dans les arbres, on le met à l’intérieur du béton. Ce qui fait qu'à la fin on a un matériau qui présente un bilan carbone négatif, de moins de 200 kg de CO2 par mètre cube.

Comment est née cette idée ?

Ça remonte à quatorze ans en arrière, c'est une idée du fondateur de l’entreprise François Cochet qui était confronté à la problématique des déchets de bois issus des scieries. Il avait pour ambition de trouver un moyen de mieux les valoriser et il a eu lidée de faire ce béton de bois.

Aujourd'hui notre matériau est destiné aux acteurs de la préfabrication pour que ce soit eux qui puissent pré-fabriquer les maisons de tout-un-chacun demain.

________________________________________________

France Bleu est à vos côtés après la crise sanitaire et économique. Chaque jour à 7h15 dans "La nouvelle éco", votre radio s'intéresse à une entreprise ou un secteur d'activité. Comment se porte-il ? Comment se projeter dans l’avenir ?

Choix de la station

À venir dansDanssecondess