Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Dossier : La nouvelle éco

La nouvelle éco : au marché de Parthenay, les commerçants non sédentaires ravis de retrouver leurs clients

-
Par , France Bleu Poitou

Depuis le 19 mai, les vendeurs de vêtements, chaussures et autres ustensiles de cuisine sur les marchés sont aussi déconfinés. Et ils sont heureux de revoir leur clientèle comme ce mercredi à Parthenay, dans les Deux-Sèvres.

Olivier Moron fait les marchés depuis près de 30 ans. Il est président de la fédération départementale du commerce non sédentaire des Deux-Sèvres
Olivier Moron fait les marchés depuis près de 30 ans. Il est président de la fédération départementale du commerce non sédentaire des Deux-Sèvres © Radio France - Noémie Guillotin

Voilà une semaine que Jean-Pierre Epoulet peut de nouveau s'installer sur les marchés et vendre ses chaussures. Et c'est un soulagement car ce troisième confinement a été compliqué. "L'année dernière on a arrêté deux mois, un mois en novembre et un mois et demi-là, ça fait beaucoup en un an. Nous on est habitués à voir du monde, à parler. C'est un métier on ne peut pas rester chez nous !", raconte ce commerçant.

Et ce ne sont pas ses clientes qui vont le contredire. "On revient les voir nos marchands, ils nous ont manqué", lancent Jeannine et Annie.

Jean-Pierre Epoulet est ravi de retrouver ses clientes sur le marché de Parthenay
Jean-Pierre Epoulet est ravi de retrouver ses clientes sur le marché de Parthenay © Radio France - Noémie Guillotin

Des clients qui sont de retour constate un peu plus loin, entre ses portants de jupes et de chemisiers, Olivier Moron, par ailleurs président de la fédération départementale du commerce non sédentaire des Deux-Sèvres, même si "la météo est un peu capricieuse donc on ne peut pas dire que ce soit la folie mais les achats se font quand même. Nous sommes optimistes". 

"Rouvrir on en avait besoin économiquement 

Pour ce commerçant aussi la reprise fait du bien car "les aides ne sont pas très conséquentes même si nous avons des structures légères". Et il y a du stock à écouler car "on a été fermé au moment où la marchandise de printemps arrivait", précise Olivier Moron. Ces commerçants du marché de Parthenay qui espèrent que les soldes d'été, censées commencer le 23 juin, seront décalées. Le gouvernement devrait rendre son arbitrage d'ici une à deux semaines.

Choix de la station

À venir dansDanssecondess