Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour

La Nouvelle Eco : Aude France, une fleuriste amiénoise prudente avant la Toussaint

-
Par , France Bleu Picardie

A Amiens, la fleuriste Aude France reste mesurée malgré la perspective de la Toussaint ce dimanche 1er novembre

Aude France, fleuriste rue de la Hotoie à Amiens
Aude France, fleuriste rue de la Hotoie à Amiens © Radio France - Alexandre Lepère

"Je ne mets pas de grandes étoiles sur cette Toussaint" : un constat partagé par les fleuristes sur Amiens, admis par Aude France, qui tient la boutique "Aux Fleurs des prés" depuis 2013 rue de la Hotoie, près du centre-ville.

"C'est très compliqué" souligne la fleuriste, qui a décidé de laisser un prix identique pour ses fleurs par rapport à l'an dernier. Problème : la concurrence des super-marchés "qui vendent leurs chrysanthèmes deux fois moins cher en moyenne".

40 chrysanthèmes commandés seulement pour la Toussaint

Une difficulté complétée par le contexte du moment : avec les restrictions de déplacement autour de l'épidémie de coronavirus, Aude France perd de la clientèle de passage, en provenance de la région parisienne ou des départements voisins du Nord et du Pas-de-Calais.

Elle a donc prévue des volumes limités pour la Toussaint, la fête des morts, qui dopait l'activité des fleuristes... jusqu'à cette année si particulière : 40 chrysanthèmes commandés, "un peu plus de pomponnettes", "une commande timide" de l'aveu même de la fleuriste. 

Les pomponnettes (en bas de la photo, au centre), la fleur star de la Toussaint, avec les chrysanthèmes
Les pomponnettes (en bas de la photo, au centre), la fleur star de la Toussaint, avec les chrysanthèmes © Radio France - Alexandre Lepère

Avec des changements de comportements chez les clients : toujours à cause des restrictions de déplacements, _"les gens sont à la recherche de plantes résistantes, des plantes vivaces qui persistent l'hiver"_selon la fleuriste de la rue de la Hotoie.

Et si Aude France n'a pas perdu sa motivation malgré le contexte, elle adapte son activité :  _"_je fais très attention à mes achats : avant si j'avais envie d'un élément de décoration pour ma boutique, je l'achetais... Maintenant, je mets de coté pour payer mes charges et mes fournisseurs" dit celle qui travaille seule, et qui ne se paie pas de salaires pour tenir sa boutique !

La Nouvelle Eco avec Aude France, une fleuriste amiénoise, avant la Toussaint

Choix de la station

À venir dansDanssecondess