Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Dossier : La nouvelle éco : comment le coronavirus bouleverse l’économie

La nouvelle éco : avec la crise sanitaire, RB3D adapte sa stratégie de développement

-
Par , France Bleu Auxerre

RB3D, la start-up basée à Monéteau (Yonne) conçoit et fabrique des outils biomécatroniques, des exo squelettes. Mais avec la crise sanitaire, l'activité a baissé de moitié. Pour tenter de trouver de nouveaux marchés, la start-up a mis au point un nouvel exosquelette.

RB3D fabrique des exosquelettes à Moneteau
RB3D fabrique des exosquelettes à Moneteau © Radio France - Delphine Martin

Les start-ups de l'Yonne doivent s'adapter pour tenir pendant cette crise sanitaire. Maintenir les projets et la douzaine d'emplois sont des combats de tous les instants. Serge Grygorowicz est le patron de l'entreprise RB3D basée à Monéteau (Yonne), près d'Auxerre.

Quel impact la crise sanitaire a-t-elle eu sur votre entreprise ?

L'année 2020 a été compliquée avec un recul de l'activité de près de 50% sur les robots. Les clients ont pour la plupart reculé leurs investissements et du coup cela a aussi eu un impact sur nos salariés. Certains de nos ingénieurs ont profité de cette période pour développer leur projet personnel. L'effectif s'est donc un peu réduit en fin d'année dernière.

La crise vous a-t-elle obligé aussi à vous tourner vers d'autres marchés ?

Nous avons en effet profité de cette crise sans précédent, pour mettre au point un nouvel exosquelette, plus proche du corps, pour aider à la manutention, à soutenir le dos lors du port de charges pour les plateformes de logistiques qui travaillent beaucoup en ce moment. Cet exobac peut aussi être très utile pour le taillage dans les vignes. Des essais sont menées en ce moment dans plusieurs domaines viticoles de France dont chez nous dans le Chablisien.

Une dizaine de présidents d'organisations patronales et professionnelles de l'Yonne viennent de signer une tribune pour encourager la vaccination. Y êtes vous favorable ?

De toute façon, aujourd'hui, le salut du système économique passe par la vaccination. je me ferai donc vacciner dès que ce sera possible. Il y a, en ce début d'année, toujours une part d'incertitude mais le coté positif est que nous voyons revenir des projets retardés l'an dernier, avec des structures qui ont su s'adapter. Les interlocuteurs avec qui nous travaillons sont de nouveau accessibles ce qui n'était pas le cas en décembre dernier.

Choix de la station

À venir dansDanssecondess