Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour

La Nouvelle Eco : avec le projet RESPECT, les pêcheurs de Bretagne sont sensibilisés à la biodiversité marine

-
Par , France Bleu Armorique, France Bleu Breizh Izel

Le projet RESPECT a été lancé en 2018 par le Comité régional des pêches maritimes de Bretagne et les 4 comités départementaux. L'objectif est de sensibiliser aux pratiques de pêche respectueuses de l'environnement pour aider à la préservation de la ressource.

Sensibiliser les pêcheurs à la biodiversité et à la pêche durable, ce sont les objectifs du projet RESPECT
Sensibiliser les pêcheurs à la biodiversité et à la pêche durable, ce sont les objectifs du projet RESPECT - Jean Piel

Initié en 2018, le projet RESPECT entre dans une phase concrète. Dans les prochaine semaines, les 5 000 pêcheurs bretons vont avoir accès à plusieurs outils. Un livret qui aide à mieux connaitre la biodiversité marine, qui explique les fonds marins et leur importance, qui met l'accent sur les mammifères marins (les dauphins notamment) et les oiseaux marins (comme le puffin des Baléares, un oiseau migrateur qui séjourne en Bretagne de mai à octobre) et souvent victimes de captures accidentelles. Les pêcheurs vont également recevoir une clé USB, compatible avec les ordinateurs de leurs bateaux et sur laquelle se trouve des données cartographiques. Une exposition itinérante sert également d'outil informatif. 

Un bilan du projet RESPECT sera fait à la fin de l'année
Un bilan du projet RESPECT sera fait à la fin de l'année - Jean Piel

"Nous voulons mettre l'accent sur les bons gestes et les bonnes pratiques pour aider à la préservation et à un renouvellement de la ressource", plaide Olivier le Nezet, président du Comité régional des pêches maritimes de Bretagne. Cet engagement est une réponse aux directives Natura 2000. 55 % des eaux bretonnes sont classées comme aires marines protégées. "C'est un enjeu économique, social et environnemental", ajoute Armand Quentel, référent environnement au Comité régional des pêches. "Chaque pêcheur doit s'estimer responsable et faire sa part" en terme de protection des espèces et de l'environnement. "Nous savons que nous sommes la cible de critiques quand à l'utilisation de certains engins de pêche", précise Armand Quentel. "Il n y a pas de mauvais engins de pêche, plutôt une utilisation parfois inadaptée". Les pêcheurs bretons estiment qu'ils prennent un vrai virage. "C'est une évolution, presque une révolution". 

La lutte contre la pollution par les plastiques est également abordée. Un chapitre concernant les engins de pêche usagés et tous les types de déchets figure dans le livret qui sera remis aux équipages. La pêche professionnelle génère quantité de déchets plastiques. "Quand on coupe un bout de filet, plutôt que de le laisser partir à la mer, il faut le ramener à terre", explique Armand Quentel. 

Un site internet dédié compulse toutes les informations nécessaires pour une pêche durable.  

Choix de la station

À venir dansDanssecondess